/news/health
Navigation

L'huile d'olive n'est pas meilleure que celle de maïs

L'huile d'olive n'est pas meilleure que celle de maïs
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Une nouvelle étude menée par des scientifiques américains a démontré que l'huile de maïs serait plus efficace que la très populaire huile d'olive pour abaisser le taux de cholestérol des consommateurs. 

Pour avoir un coeur en santé, nul besoin de débourser des dizaines de dollars pour se procurer de l'huile d'olive: celle de maïs réduit les hauts taux de graisse dans le sang d'une façon plus efficace.

Des patients qui ont participé à l'étude indépendante du Centre de recherche biomédical du Midwest à Kansas ont vu leur taux de cholestérol baisser de façon plus importante en consommant des repas préparés avec de l'huile de maïs, comparativement à ceux cuisinés avec de l'huile d'olive très coûteuse, rapporte le Daily Mail

Les chercheurs ont mentionné que les découvertes pourraient grandement modifier les conseils alimentaires donnés aux personnes qui présentent des risques de maladies cardiovasculaires. 

Même constat en Europe

Une recherche publiée dans le European Journal of Clinical Nutrition aborde dans le même sens que celle effectuée par les Américains. 

Après avoir donné à 54 volontaires des repas cuits soit dans l'huile de maïs, soit dans l'huile d'olive, les scientifiques ont découvert que ceux qui mangeaient les repas faits avec celle de maïs voyaient leur taux de gras sanguin être moins élevé que les autres. La période de tests s'est effectuée pendant trois semaines.

Encore plus, ils ont constaté que les niveaux de mauvais cholestérol LDL, qui endommage les vaisseaux sanguins et qui bloque les artères, étaient moins élevés. 

Les niveaux de «bon» cholestérol étaient sensiblement les mêmes pour les deux groupes, peu importe l'huile consommée. 

Les différences

L'huile d'olive est reconnue comme étant une bonne source de gras monoinsaturés qui aide à contrôler le cholestérol. 

Celle de maïs est une excellente source de gras polyinsaturés, qui eux, sont bons pour le coeur et qui fournissent une source cruciale de graisses dans le fonctionnement du corps humain.