/homepage
Navigation

La petite histoire du doigt d’honneur

Coup d'oeil sur cet article

Vous êtes dans la lune à un coin de rue. Un automobiliste klaxonne, vous dépasse et vous sert un doigt d’honneur bien juteux. Pourquoi le majeur? Qu’est-ce que l’automobiliste voulait exactement vous dire en levant un simple doigt? Depuis quand ce geste est-il utilisé? Réponses à votre crise existentielle.

Le doigt d’honneur existe depuis les Grecs! Selon nos recherches, deux Grecs encore bien connus ont utilisé le majeur tendu pour exprimer leur ras-de-bol.

Le dramaturge Aristophane l’a utilisé, dans l'une de ses pièces de théâtre, contre Socrate qui dérangeait avec son habitude de tout questionner. Diogène, un autre philosophe grec qui dérangeait, a dressé le doigt contre l’homme politique Démosthène, un «grand démagogue» selon lui.

Cette belle tradition s’est naturellement poursuivie chez les Romains, qui avait même un nom pour le geste: digitus impudicus - le doigt indécent.

Le fameux anthropologue Desmond Morris, qui a notamment étudié les gestes représentant des actions chez les humains, a déjà décrit le doigt d’honneur: «c’est l’un des gestes d’insulte les plus anciens.»

À voir l’aspect du majeur dressé sous les doigts repliés, on peut se douter de sa signification. Effectivement, il s’agit d’un phallus, complet avec les deux testicules à sa base. Selon Morris, offrir (symboliquement) un phallus comme ça est un geste «très primitif».

Quelques variantes

Le doigt d’honneur est un geste compris relativement partout, même s’il y a des cultures où des variantes sont répandues. En France, c’est le bras d’honneur (au lieu du simple doigt), en Grande-Bretagne, l’index accompagne le majeur (selon la logique implacable «deux phallus, c’est pire qu’un seul»).

Dans d’autres régions du monde, «la figue» constitue un geste obscène. Pour recréer une figue, placez votre pouce entre le majeur et l’index et refermez le poing. Eh oui, c’est le résultat du jeu «J’ai volé ton nez!» qui amusait beaucoup trop nos papas, jadis. Mais dans certains coins d’Europe et d’Amérique Centrale, ça veut grosso modo signifier la même chose qu’un doigt d’honneur.

Il est intéressant de noter que ce geste connote également un organe sexuel, mais celui de l’anatomie féminine.

Jeremykemp sur en.wikipedia

Sources: BBC, Mental Floss.