/entertainment/tv
Navigation

Syndrome d'Asperger: Louis T revient sur son diagnostic à «Tout le monde en parle»

Syndrome d'Asperger: Louis T revient sur son diagnostic à «Tout le monde en parle»
Facebook

Coup d'oeil sur cet article

L’humoriste Louis T, qui a révélé sur Facebook la semaine dernière être atteint du syndrome d’Asperger, était de passage à Tout le monde en parle ce dimanche pour discuter de ce diagnostic.

Voici ce que l’humoriste de 34 ans avait à dire sur le sujet.

1. «Un peu de misère avec les émotions. Il y a 72 émotions. Les gens normaux ont une palette d’émotions, nous on en a sept. Sept nuances de bof» - Louis T qui explique quelques caractéristiques de l’autisme.

2. «Moi, je ne suis jamais malheureux, mais jamais très heureux non plus. Pis j’adore ça.»

3. «J’ai vu ma blonde se demander quelques mois si mon fils était autiste en cherchant chez lui des signes d’autisme» - L’humoriste qui avoue que sa blonde avait senti que son chum avait peut-être quelque chose.

4. «Ça jase un autiste [...] On a de la difficulté à savoir quand la personne à qui on parle est tannée de nous entendre... donc deux autistes qui se parlent ensemble...» - Louis T qui explique que certaines personnes dans son public sont aussi autistes et qu’elles viennent lui parler à la fin de ses spectacles.

5. «C’est clairement pas Lévesque et Turcotte» - l’humoriste qui avoue à Danny Turcotte (ils se connaissent bien!) qu’il n’a pas été influencé par sa carrière pour se lancer en humour.

6. «Ce n’est vraiment pas le cas de la majorité des Asperger. On dit même que ce serait 20% qui arriveraient à socialiser. Les autres seraient bien souvent plus présents sur l’aide sociale, sur le chômage» - Louis T qui fait partie de la minorité des Asperger qui sont capable de socialiser.

7. «Malheureusement encore oui aujourd’hui. Je suis trop conscient à jeun de ma personne, de ce que je projette, de ce qui se passe autour. C’est difficile pour moi d’avoir l’air normal ou d’avoir du plaisir en compagnie de trop de gens» - Louis T qui avoue parfois utiliser l’alcool comme béquille pour entrer en contact avec les autres.

8. «Je ne crois pas en une consommation problématique. Pas plus que la moyenne des humoristes» - Louis T, qui rassure Guy A Lepage à propos de sa consommation d’alcool.

9. «Je le dis parce que c’est soulageant. Mon entourage a bien réagi à ça» - l’humoriste à propos l’annonce de son diagnostic.

10. «Mon psy m’a dit : fais attention à ta blonde parce que c’est ton antidote. Il avait bien raison.»

Pour plus d’information : autismesanslimtes.org