/misc
Navigation

Pour les veuves de chasse !

Coup d'oeil sur cet article

Automne après automne, je fouille sur les tablettes de la Société des alcools du Québec (SAQ) pour essayer de dénicher de bons crus pour faire des harmonies avec les petits et gros gibiers afin de satisfaire les chasseurs. Comme ce sont majoritairement des hommes qui pratiquent ce sport (même si on y va de plus en plus en couple), je néglige la gent féminine pendant cette période de l’année. Voici donc une chronique vins pour vous, mesdames, qui êtes une ou deux semaines par année des «veuves de chasse».

Mesdames, en l’absence de votre «beau buck», du moins pour quelques jours, accueillez les copines de façon festive pour bien démarrer la fête en leur versant un verre d’un Moscato d’Asti piémontais bien frais. Il s’agit d’un blanc perlant, intensément aromatique, exotique et quelque peu sucré qui est fait de Muscat dans le nord de l’Italie. Son sage et discret 5-6 % d’alcool vous permettra de tirer sur le bouchon d’un ou deux autres flacons plus tard en soirée.

Suggestions

Vous pensez vous rassembler entre amies pour un party de sushis? Accompagnez-les d’un aguicheur pinot gris alsacien, un tonifiant sauvignon du sud-ouest de la France, un déstabilisant Grüner Veltliner autrichien ou un invitant Torrontes argentin. Pour les inconditionnelles de vins rouges, allez-y mollo sur les gros gaillards trop musclés avec les sushis! Minimisez les dégâts en servant un délicat pinot noir, un jeune gamay ou un glissant dolcetto italien.

Vous voulez prendre congé de «popote» et de vaisselle et vous faire plaisir avec LA bonne fiole dans un restaurant apportez votre vin? Gâtez vos papilles et celles des gens que vous aimez en achetant un bien fourni et savoureux vin rouge de la rioja avec la mention de vieillissement Reserva ou Gran Reserva. Ces vins coûtent de 20 à 35 $ la bouteille et représentent des rapports qualité/plaisir exceptionnels. Vous pourriez aussi choisir un flacon en appellation Fronsac, Haut-Médoc ou Lalande-de-Pomerol du généreux millésime bordelais de 2009 ou de 2010. Un coloré Malbec d’Amérique du Sud ou un «King Cab» du Golden State des États-Unis pourraient aussi vous en faire «boire» de toutes les couleurs...

Pour les plaisirs sucrés

Finissez la soirée avec une divine sucrerie tels une abordable demi-bouteille de Vendange Tardive chilienne, un Pacherenc du Vic-Bilh liquoreux ou un tropical Floc de Gascogne. Une tarte aux fruits ou une crème brûlée, quelques chandelles, une valsante musique d’ambiance, des fous rires... La grosse vie quoi! Et dire que pendant ce temps-là, votre «mec» grelotte dans sa glaciale cache à chevreuil dans le nord!

Le vin de la semaine

  • Jumilla 2014
  • Monastrell - Juan Gil
  • Murcia - Espagne
  • Code: 10758325
  • Prix: 23,35 $
  • Servir à 16 °C

Excellent avec une fondue de viandes de gros gibiers à poil ou une tourtière de petits gibiers.

Vous cherchez un bon rouge généreux, goûteux, structuré et aux saveurs affirmées pour bien accompagner vos petits et gros gibiers? Mettez la main sur ce joufflu vin de la côte est de l’Espagne. Les viandes de bois aux goûts relevés, épicés, fumés qui sont servies saignantes ou cuites longuement lui iront à merveille. Vous pourriez oser l’oublier en cave jusqu’à quatre ou cinq ans dans la noirceur et la fraîcheur de votre réserve personnelle sans trop de soucis.