/news/consumer
Navigation

Des produits de tous les jours à base de bois

Les principaux acteurs de l’industrie forestière se réunissaient lundi à Rivière-du-Loup pour le Forum Innovation Bois. Enjeux, pistes de solution et innovations étaient au menu.
Photo Stéphanie Gendron Les principaux acteurs de l’industrie forestière se réunissaient lundi à Rivière-du-Loup pour le Forum Innovation Bois. Enjeux, pistes de solution et innovations étaient au menu.

Coup d'oeil sur cet article

RIVIÈRE-DU-LOUP | Étonnamment, on retrouve plusieurs produits de tous les jours fabriqués avec des composantes de bois, comme des vêtements, des médicaments et même des balles de ping-pong.

L’industrie forestière au Québec devrait s’intéresser davantage au développement de ces nouveaux marchés. « Il n’y a pas d’idée folle !», croit André Denis, directeur de la modernisation de l’industrie des produits forestiers pour le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Pour l’instant, c’est l’affaire de très peu d’entreprises au Québec, mais l’intérêt est croissant, affirme le spécialiste.

Des composantes du bois se retrouvent dans plusieurs produits que nous mangeons ou portons. En voici quelques exemples* :

L’asphalte

Les principaux acteurs de l’industrie forestière se réunissaient lundi à Rivière-du-Loup pour le Forum Innovation Bois. Enjeux, pistes de solution et innovations étaient au menu.
Photo Stéphanie Gendron

Les chaussées sont faites de sable, de gravier et de bitume. Le bitume doit être mélangé dans l’eau pour le combiner au sable et au gravier. Mais comme il est huileux, il ne se mélange pas dans l’eau. Un des émulsifiants utilisés pour y parvenir est la lignine, que l’on retrouve en abondance dans le bois.

Crème glacée et ketchup

Les principaux acteurs de l’industrie forestière se réunissaient lundi à Rivière-du-Loup pour le Forum Innovation Bois. Enjeux, pistes de solution et innovations étaient au menu.
Photo Stéphanie Gendron

L’additif alimentaire qui donne la texture à la crème glacée provient des arbres. La fermentation des sucres extraits du bois donne le vinaigre ajouté au ketchup. Même des saucisses sont enrobées d’une pellicule de cellulose.

Vêtements

Les principaux acteurs de l’industrie forestière se réunissaient lundi à Rivière-du-Loup pour le Forum Innovation Bois. Enjeux, pistes de solution et innovations étaient au menu.
Photo Stéphanie Gendron

La rayonne est créée à partir de la pâte dissolvante et est utilisée dans la fabrication de vêtements. Certaines serviettes de bain sont faites de rayonne en raison de sa grande capacité d’absorption. Il s’agit de l’un des marchés les plus prometteurs.

Le vin

Les principaux acteurs de l’industrie forestière se réunissaient lundi à Rivière-du-Loup pour le Forum Innovation Bois. Enjeux, pistes de solution et innovations étaient au menu.
Photo Stéphanie Gendron

Certains grands vins rouges vieillissent dans des fûts de bois, surtout en chêne. Les polyphénols contenus dans le chêne passent dans le vin, soit au moins 50 mg par litre et par an pour un fût de 225 litres.

Pilules

Les principaux acteurs de l’industrie forestière se réunissaient lundi à Rivière-du-Loup pour le Forum Innovation Bois. Enjeux, pistes de solution et innovations étaient au menu.
Photo Stéphanie Gendron

Certaines pilules contiennent une composante du bois extraite à partir de microfibrilles de cellulose. Elle prend la forme d’une poudre sans goût et sans odeur et permet de former des comprimés durs et stables qui se décomposent après avoir été consommés.

Balles de ping-pong

Les principaux acteurs de l’industrie forestière se réunissaient lundi à Rivière-du-Loup pour le Forum Innovation Bois. Enjeux, pistes de solution et innovations étaient au menu.
Photo Stéphanie Gendron

Les balles de ping-pong sont faites de celluloïd, un produit issu du bois. Il est facile à mouler et à former et permet aux balles de bien rebondir.

* Source : Forum Innovation Bois