/entertainment/radio
Navigation

«Le peuple américain aura préféré élire une ordure plutôt qu’une femme»

Le philosophe Michel Seymour
Photo tirée de Facebook Le philosophe Michel Seymour

Coup d'oeil sur cet article

Le philosophe et professeur en philosophie à l’Université de Montréal, Michel Seymour, qualifie l’élection de Donald Trump de «tache historique sur les États-Unis» et de «victoire de l’ignorance».

Dans l’émission Médium large diffusée à Ici Radio-Canada Première, M. Seymour était invité à discuter avec l’animatrice Catherine Perrin et le journaliste Dennis Trudeau de la présidentielle américaine.

Il s’est ensuite expliqué en citant en exemple les enjeux climatiques.

«Donald Trump n’y croit pas au réchauffement climatique! Alors, c’est de l’ignorance crasse. Dans la population, on peut le comprendre, mais que quelqu’un relaie ça et soit devenu président des États-Unis, ça donne froid dans le dos. C’est vrai qu’il y a des universitaires qui l’ont appuyé, mais ils sont minoritaires. Ils sont minoritaires par rapport à la population qui l’a élu», a-t-il expliqué.

Il a toutefois été confronté par l’animatrice et le journaliste, qui, statistiques à l’appui, ont mentionné notamment que «la majorité des blancs diplômés d’universités ont appuyé Donald Trump».

«Ce n’est pas parce qu’on est universitaires qu’on a une intelligence politique... On peut même dire que, très souvent inversement, il y a de l’ignorance politique et c’est de cela que je parle. On peut être savant et voter Trump», a répliqué le philosophe.

M. Seymour a ensuite pris en exemple les propos de plusieurs femmes qui se sont indignées de l’élection de Trump, afin de préciser sa pensée.

«Rima Elkouri a parlé d’une victoire de la misogynie et Jocelyne Robert a été très sévère, elle a dit: “Il a insulté les femmes, il a été accusé d’agression sexuelle par douze personnes, peut-être pas encore formellement, mais douze personnes lui ont attribué des agressions sexuelles et il s’en est vanté, alors en ce sens là, on peut dire que le peuple américain aura préféré élire une ordure plutôt qu’une femme et c’est dans ce sens-là qu’il y a de l’ignorance.»

Écoutez l’intégrale de l'entrevue

 

– La zone de commentaires a été désactivée pour éviter les dérapages.