/opinion/columnists
Navigation

La bonne mollesse accommodante

Coup d'oeil sur cet article

Cette semaine, Québec a encore fait la carpette devant les islamistes, qui rient dans leurs longues barbes; on a enfin la preuve que le gouvernement se penche sur un troisième lien depuis au moins 40 ans; et le délire postélectoral aux États-Unis ne veut pas s’arrêter. Voici mon top 3 de la semaine.

1. ÇA FAUSSE SOLIDE
Photo Simon Clark

Ça faussait solide dans la chorale libérale cette semaine. Dossier identitaire, les ministres sont des mauviettes. Sans balises fermes sur les accommodements, ils paralysent et balbutient.

Niqab aux examens de la SAAQ? Le monde à l’envers, Couillard dit: «Pas de problème»! Conduire masqué pourtant, quel danger public! Et quel affront à son propre projet de loi 62. Suprême embarras, Couillard recule. Mollesse gênante, à donner le goût de se cacher la face.

Quartier pour musulmans à Brossard? Le ministre de la Santé dit: «OK», mais le premier ministre dit un NON flasque, sans conséquence, comme un père de fin de semaine. Et le projet se fera. Comme à Toronto, un complexe exclusif orienté vers La Mecque...

Pendant que nos dirigeants dégoulinent de rectitude passive, le Molenbeek du 450 se bâtit, une brique à la fois.

2. TROISIÈME LIEN
Photo d'archives

Les études sur un troisième lien dévoilées cette semaine démontrent que le gouvernement prévoit depuis longtemps qu’un jour ou l’autre, les deux ponts ne suffiront plus.

On connaît l’issue, mais on retarde. On tablette et on recommence! Lâchement. Pourquoi ce pelletage par en avant? Tout est calcul... politique.

Depuis fort longtemps, nos gouvernements gèrent à la petite semaine. Durant les campagnes, on promet mer et monde selon les pointages, les sondages. Et durant les mandats, on saupoudre les nananes pour acheter Pierre, Jean, Jacques.

Troisième lien, l’aura-t-on? Répondez plutôt à ceci: est-ce que les comtés de la Rive-Sud sont vraiment une condition essentielle à la réélection d’une majorité libérale?

3. L’HYSTÉRIE TRUMP
Photo WENN.com

Non, mais franchement, quel délire. Presque de la maladie mentale. Du delirium tremens.

Une hystérie collective alimentée par une presse qui a perdu la carte ayant perdu la partie. Et surtout son emprise sur les masses.

CNN est devenue carrément une chaîne obsessionnelle et le New York Times s’apparente à un pamphlet du parti démocrate.

On souhaite presque ouvertement l’échec de Trump. S’il échoue, c’est toute l’Amérique et nous-mêmes qui s’affaibliront.

Cette semaine, on a appris qu’il était quétaine au cube avec sa suite kitsch. Pis?

«Il est débutant!» crie la gauche. Comme Justin, que vous adulez.

Dans cette transe, heureusement que l’ex-premier ministre du Québec Pierre-Marc Johnson est venu injecter une dose de raison: «[...] les États-Unis ont élaboré une stratégie d’autosuffisance énergétique il y a longtemps. Et nous faisons partie de la politique d’autosuffisance énergétique. Donc, rouvrir l’ALENA dans un contexte où on contrôle un peu des robinets importants d’électricité, de gaz et de pétrole, ce n’est pas neutre pour les Américains».

Diligence, vigilance et surtout INTELLIGENCE. Soyons attentifs et opportunistes.

Et surtout... ding! dong!: la campagne est finie!

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions