/news/provincial
Navigation

Navette vers le Centre Vidéotron: Des commerçants de Limoilou offrent à leurs clients un transport vers l’amphithéâtre les soirs d’événements

Les spectateurs du Centre Vidéotron pourront monter à bord de la navette qui les mènera à leur événement à condition de consommer dans l’un des dix établissements partenaires du Vieux-Limoilou.
Photo Didier Debusschère Les spectateurs du Centre Vidéotron pourront monter à bord de la navette qui les mènera à leur événement à condition de consommer dans l’un des dix établissements partenaires du Vieux-Limoilou.

Coup d'oeil sur cet article

Dix commerçants du Vieux-Limoilou unissent leurs forces et lancent cette semaine une navette qui transportera à petit prix leurs clients vers le Centre Vidéotron, les soirs d’événements.

Le Journal révélait en août dernier que l’équipe caressait depuis quelques mois déjà l’idée de mettre sur pied un tel service. L’initiative visait à inciter davantage les spectateurs à prendre un verre ou à casser la croûte sur la 3e Avenue avant et après les concerts présentés dans l’amphithéâtre.

Le projet deviendra réalité pour le public dès jeudi, juste à temps pour l’arrivée du Cirque du Soleil, se réjouit Sébastien Chamberland de la Société de développement commercial (SDC) 3e Avenue, qui gère la logistique de l’affaire.

Les citoyens désireux d’utiliser la navette doivent réserver dans l’un des dix établissements participants – neuf restaurants, un bar – au moins 48 heures avant l’événement prévu au Centre Vidéotron, en annonçant qu’ils souhaitent monter à bord de la navette.

Le soir du spectacle, les clients se rendent au restaurant à l’heure convenue et peuvent facilement garer leur voiture dans le secteur pour la soirée, si nécessaire. «Au moment de payer la facture, il y aura un frais divers de navettes de 3 $ par personne pour l’aller-retour», explique M. Chamberland.

Trajet

Des autobus de 21 places effectueront dès 17 h 30 des trajets réguliers à partir de deux arrêts situés sur la 3e Avenue, à destination du Colisée. «De là, il y a deux ou trois minutes de marche pour se rendre à l’entrée du Centre Vidéotron. Au retour, on a une zone nolisée devant le Colisée et on revient sur la 3e», poursuit-il, estimant la durée du parcours à une quinzaine de minutes.

Le service, lancé sous forme de projet pilote pour le moment, sera disponible en soirée pour les spectacles jugés d’envergure par les restaurateurs. «On va choisir. Là, on commence avec Ovo et on fait uniquement les soirs, il n’y aura pas de navette pour les shows d’après-midi», précise M. Chamberland.

Le groupe de restaurateurs assure entièrement le coût de ce service. Le Centre Vidéotron agit à titre de partenaire en faisant tirer une paire de billets pour le spectacle suivant parmi les usagers.

M. Chamberland est persuadé que les gens répondront à l’appel. «On va s’assurer que ce soit un succès, si on voit que les gens embarquent moins, on va le réviser. Mais les restaurateurs sont vraiment enchantés. Ça peut réellement générer un achalandage supplémentaire», plaide-t-il.

Ce qu'en pensent les établissements participants

«Quand tu vas voir un show de rock, tu as le goût de prendre une bière après et même avant. Et la bière est moins chère au Bal qu’au Centre Vidéotron!»

– Alain Slythe, propriétaire du Bal du Lézard

«Moi, je serais la première cliente à utiliser ce service-là! Laisser mon auto, ne pas faire la queue, ne pas payer de stationnement, profiter du show, revenir prendre une bière sur la 3e, c’est vraiment le fun!»

– Manon Cambefort, gestionnaire de Sushis Nicky

«Ça va faire un beau buzz. C’est créer un lien avec le secteur de l’amphithéâtre. On est vraiment excités, on a hâte de voir la réaction des gens. Je pense qu’on a un projet très solide.»

– Carl Dumas, copropriétaire du Cendrillon

«On pense peut-être ouvrir plus tard pour l’occasion. On veut que ça fonctionne, on veut créer une habitude, que les gens se disent que ça serait le fun d’aller manger sur la 3e.»

– Isabel Madrid, copropriétaire de La Salsa