/travel/destinations
Navigation

Voici pourquoi ça urge de visiter Cuba

Voici pourquoi ça urge de visiter Cuba
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Dépêchez-vous d’aller à Cuba, avant qu’il ne soit trop tard, conseille le réseau d’agences de voyages Virtuoso, une référence lorsqu’il s’agit de prévoir les tendances de l’industrie. La destination figure au sommet de son palmarès des destinations dites «en danger».

Le monde applaudissait lorsque Barack Obama et Raul Castro annonçaient, fin 2014, que les deux pays allaient enfin sortir de la Guerre froide et commencer à se parler, après plus de 50 ans d’embargo économique imposé par les Américains. Pour eux, il est de plus en plus facile de voyager à Cuba, alors que c’était strictement interdit auparavant. L’interdit de jadis a créé une fascination, si bien que les Américains se bousculent pour visiter l’île communiste figée dans le temps... avant qu’on y voie un McDo à La Havane et un Walmart à Varadero.

Voici pourquoi ça urge de visiter Cuba
PHOTO AFP

Cuba accueille 3,5 millions de touristes annuellement, et ça augmente très vite, encore 11 ou 12 % cette année. Dans les agences de voyages américaines, la demande triple, lorsqu’elle ne double pas. D’ici quelques années, l’île de Fidel pourrait recevoir 1,5 million de touristes américains par année et dépasser le nombre de touristes canadiens. Pour l’instant, avec 1,2 million de visiteurs par année, le Canada demeure de loin la citoyenneté la plus populaire sur les plages cubaines.

Pour accueillir tout ce beau monde, les Cubains devront faire de la place : agrandir les aéroports, construire de nouveaux hôtels, etc., le tout dans le contexte où les entreprises américaines et occidentales frappent à la porte.

Ainsi, Cuba trône au sommet de la liste des destinations en danger en raison «des inquiétudes quant à la préservation de son riche patrimoine en raison d’une augmentation du tourisme», rapporte Virtuoso.

Voici quatre autres endroits à visiter avant qu'il ne soit trop tard...

L’Antarctique

Voici pourquoi ça urge de visiter Cuba
PHOTO D'ARCHIVES, AGENCE QMI

Attendez une minute! On peut visiter l’Antarctique? Bien sûr! Ça coûte un bras et une jambe, ça prend un manteau chaud, mais ça se peut! Plusieurs agences, notamment basées en Argentine, proposent des aventures en Antarctique. On peut y voir des baleines, des manchots, des glaciers, etc. On s’y promène en bateau et en zodiac. Mais, quoi qu’en pense Donald Trump, la biodiversité et les glaciers, dans les régions polaires, sont menacés par les changements climatiques.

La Grande barrière de corail

Voici pourquoi ça urge de visiter Cuba
PHOTO AFP

C’est le plus grand réseau de coraux du monde, avec plus de 2900 récifs. Elle est située sur la côte Est de l’Australie et protégée par l’UNESCO. «Une grande partie du récif est aujourd'hui protégée par le Great Barrier Reef Marine Park. Elle est en danger à cause de la pollution marine, du réchauffement climatique et de la pêche» précise Wikipédia. À quoi ça ressemble? Google a pris des images à plusieurs endroits, comme ici

Venise

Voici pourquoi ça urge de visiter Cuba
PHOTO AFP

«Que c’est triste Venise». Dans sa chanson, Charles Aznavour pleure son amour déçu «en voyant les gondoles abriter le bonheur des couples amoureux». Mais dans ce cas-ci, ce qui est triste, c’est que Venise se dégrade. La ville est submergée par les touristes, se vide de ses habitants; elle en a perdu la moitié en 50 ans. Ses structures se fragilisent et la hausse du niveau de la mer en raison des changements climatiques n’augure rien de bon.

L’Arctique

Voici pourquoi ça urge de visiter Cuba
PHOTO AFP

La fonte des glaciers menace le fragile écosystème de l’Arctique. Les ours polaires, par exemple. La capitale mondiale de l’observation de ces adorables créatures est Churchill, au Manitoba. Les ours attendent tout l’été pour aller chasser sur des glaces qui prennent de plus en plus de temps à se former, observent les entreprises qui organisent les expéditions. Les ours ont faim, et ils sont moins nombreux qu’avant.

Virtuoso dégage chaque année les grandes tendances matière de voyage. Les voici :

  • Les voyages ou activités plus «actifs» ou dits «d’aventure», comme un safari en Afrique, aux îles Galápagos, ou nager avec les requins au Mexique
  • Les voyages multi génération, avec grand-père et grand-mère
  • Les voyages de plus de deux semaines
  • La bouffe locale. Cours de cuisine, repas chez l’habitant, etc.

Palmarès des cinq destinations les plus populaires, globalement :

  • Italie
  • Afrique du Sud
  • France
  • Islande
  • Australie

Palmarès des cinq destinations en émergence

  • Cuba
  • Islande
  • Croatie
  • Afrique du Sud
  • Japon