/weekend
Navigation

Une mère (Noël) indigne

Willie (Billy Bob Thornton) retrouvera sa mère ­Sunny (Kathy Bates) dans ­Méchant père Noël 2.
Photo courtoisie Willie (Billy Bob Thornton) retrouvera sa mère ­Sunny (Kathy Bates) dans ­Méchant père Noël 2.

Coup d'oeil sur cet article

Dans Méchant père Noël 2, Kathy Bates incarne la mère de Willie, le père Noël dépravé joué par Billy Bob Thornton. Et Kathy Bates a pris un malin plaisir à jouer ce personnage haut en couleur, bien pire encore que son fils, dans ce film tourné à Montréal.

Des rôles tordus, Kathy Bates en a joué plusieurs durant sa longue carrière, de l’inoubliable Annie Wilkes dans Misery, à Madame Marie Delphine LaLaurie dans la série American Horror Story. Mais comme elle l’a confié en ­entrevue avec Le Journal, elle n’avait «jamais interprété un personnage aussi déviant» que dans Méchant père Noël 2, la suite très attendue de la comédie à succès sortie en 2003. «C’est le fun de pouvoir jouer un personnage comme ça qui n’a absolument aucun filtre et qui n’a aucun respect pour personne», ­explique-t-elle.

Telle mère, tel fils

Dans le film, Kathy Bates incarne donc Sunny, la mère tatouée que Willie (Billy Bob Thornton) avait perdue de vue et qu’il n’est franchement pas ravi de revoir. Si le fils n’est pas un exemple, la mère ne vaut pas mieux (elle partage le même penchant pour la bouteille et les jurons que son fils). Et si le film repousse encore plus loin que le premier Méchant ­père Noël les limites de l’indécence, on le doit beaucoup aux échanges de coups et autres amabilités entre Willie et Sunny, qui passent le plus clair du temps à se chicaner.

«Ce que j’aime chez elle, c’est qu’elle se sent absolument libre de dire ou de faire ce qu’elle veut. C’est un personnage vraiment haut en couleur», commente l’actrice, qui ajoute avoir adoré le premier film. «Je l’ai vu tellement de fois que je ne peux pas me souvenir du nombre exact. Je ne dirais pas que c’est le film de Noël idéal, mais ça fait du bien de voir un film comme ça pendant les Fêtes.»

Une étoile et des larmes

À l’écran, la chimie fonctionne parfaitement entre Kathy Bates et Billy Bob Thornton, qui se connaissent depuis un certain temps. «On avait déjà tourné ensemble le film Primary Colors (en 1998). Et puis on vient un peu du même coin. Je suis de Memphis, et lui vient de l’autre côté de la rivière, dans l’Arkansas», confie-t-elle. Fin septembre, Billy Bob Thornton était d’ailleurs à ses ­côtés, lorsqu’elle a enfin reçu son étoile sur le célèbre Walk of Fame à Hollywood.

Quand on lui reparle de ce moment, l’actrice apparaît encore très émue. «Je n’arrive toujours pas à le croire encore aujourd’hui, dit-elle. J’ai cette photo de ma tante Lee et moi devant le Grauman’s Chinese Theatre (la célèbre salle de cinéma sur Hollywood Boulevard). Et mon étoile est à même pas 20 mètres de l’endroit où on a pris cette photo en 1956, alors que j’avais huit ans. Il ne s’agit pas que d’une étoile pour moi. C’est aussi un rappel de tout ce que ma tante a fait pour moi, de tout le soutien ­qu’elle m’a apporté.»

Les larmes aux yeux, Kathy Bates a également confié au Journal qu’elle ­devait à cette même tante ses meilleurs souvenirs de Noël. «Elle travaillait dans une librairie, alors elle m’offrait toujours plein de livres pour enfants ­qu’elle emballait séparément pour que j’aie plein de cadeaux à ouvrir. Je me vois ­encore en train de les déballer, avant d’aller dans ma chambre pour les lire.»

Méchant père Noël 2 est présentement en salles.