/finance/business
Navigation

(PHOTOS) Visitez les chambres du nouvel Hôtel Valcartier

Coup d'oeil sur cet article

Après une semaine chargée d’émotions, les travailleurs de l’hôtel Valcartier et du Bora Parc s’affairaient encore vendredi à compléter les derniers préparatifs en prévision de l’arrivée des premiers clients, vendredi, à 16h.

Comme si le décès du fondateur du Village Vacances Valcartier, Guy Drouin, n’était pas suffisant, il a fallu que dame Nature se mette de la partie, jeudi, en provoquant une panne électrique de plusieurs heures sur le chantier.

À la lueur de lampes frontales, les travailleurs ont mis la main à la pâte pour que tout soit fin prêt, comme l’aurait souhaité M. Drouin, qui avait d’ailleurs réservé une chambre dans son hôtel pour y passer la première nuit.

Depuis l’annonce de son décès, le VVV a reçu près de 500 messages de sympathie. Des témoignages de partout en Amérique du Nord ont été acheminés au siège social de l’entreprise. M. Drouin, un pionnier dans le milieu des parcs aquatiques, était très respecté par l’industrie.

«On a été inondés de messages d’encouragement, autant de gens du public que des gens d’affaires. Malgré la tristesse, tout le monde a mis l’épaule à la roue pour livrer le projet dans les temps prévus. Je crois que d’en haut, M. Drouin serait fier de l’équipe», a dit Marjolaine de Sa, porte-parole du VVV.

Si l’intention de l’homme d’affaires était de créer une ambiance tropicale tout au long de l’année, on peut dire qu’il a réussi son pari. Le parc aquatique, qui lui démarrera ses activités samedi matin, nous transporte en plein cœur de la plage de Bora-Bora, à 30 degrés Celsius sous les palmiers.

«L’éclairage, c’est presque deux millions de dollars d’investissement. On peut reproduire un coucher de soleil ou un lever de soleil à Bora-Bora. On peut simuler un clair de lune pour les entreprises qui désirent tenir un événement corporatif en dehors des heures d’ouverture», a mentionné Mme de Sa.

Bien que sa capacité maximale soit de 1800 personnes, le Bora Parc accueillera 1000 visiteurs à la fois au cours des premiers mois d’activité.

L’admission varie de 20.95$ à 36,95$, en fonction du forfait choisi. Il est fortement recommandé de réserver son départ pour Bora-Bora avant de se présenter sur le site. Tout sera prêt, promet Mme de Sa, à l’exception de l’espace spa qui sera livré un peu plus tard.

Pour la fin de semaine, la plupart des clients de l’hôtel proviennent de la région de Québec. Les premières réservations ont été effectuées en février 2016. Du 24 décembre au 7 janvier prochains, l’hôtel de 153 suites affiche complet, mais il est possible de faire ajouter son nom sur une liste d’attente en cas d’annulation de dernière minute.

Photo Diane Tremblay
Photo Diane Tremblay
Photo Diane Tremblay
Photo Diane Tremblay
Photo Diane Tremblay
Photo Diane Tremblay
Photo Diane Tremblay
Photo Diane Tremblay
Photo Diane Tremblay
Photo Diane Tremblay
Photo Diane Tremblay
Photo Diane Tremblay
Photo Diane Tremblay
Photo Diane Tremblay
Photo Diane Tremblay