/travel/destinations
Navigation

Guide pratique pour sportifs

Coup d'oeil sur cet article

Les premiers flocons et la grisaille des derniers jours ravivent l’envie de planifier les prochaines vacances d’été. Vous avez déjà hâte de vous dégourdir les jambes à nouveau? Les routes sinueuses, les lagunes calmes, les forts vents, les pointes de sable sans fin et les buttes rondes qui ornent les îles de la Madeleine font de cet archipel du golfe du Saint-Laurent un petit paradis pour sportifs avertis.

Il est possible de s’amarrer aux îles pour décrocher en contemplant l’océan. Mais si vous pensez que vous pourrez résister à la tentation de parcourir les coins reculés de cette oasis de calme, détrompez-vous.

L’appel des détours et des sentiers entre les dunes risque d’être plus fort que votre envie de ne rien faire.

Pour tout saisir de la magie de ces minuscules­­ îles reliées entre elles par de minces routes, mieux vaut user d’un cocktail­­ terre-mer approprié.

À vélo

Faire un tour de voiture avant de vous aventurer sur les routes des îles à vélo vous permettra de ne pas devoir faire demi­­-tour si vous vous butez à une descente­­ en terre battue. Mais si vous roulez en hybride, n’ayez crainte.

Néanmoins, les accotements de la plupart des routes sont suffisamment larges et en bon état pour vous permettre de rouler en sécurité. Dans tous les cas, soyez prêts à ajuster la longueur de votre ballade en fonction des bourrasques que vous aurez à affronter.

Quelques boutiques louent aussi des fatbikes­­ avec lesquels les dunes et les longues plages n’auront plus de secret pour vous.

Certains les parcourent en 4x4 ou en véhicule­­ tout terrain. C’est cependant avec un mode de transport silencieux que vous pourrez approcher les phoques qui se prélassent sur la Pointe-de-l’Est et les milliers d’oiseaux qui y pêchent.

Cette impressionnante plage qui ourle une réserve faunique nationale se fait aussi à la marche en environ 4 heures.

À pied

C’est en grimpant tout en haut des nombreuses buttes de l’archipel que vous pourrez admirer réellement les distinctives maisons des îles, colorées et éparpillées sur les collines.

Quels que soient l’île sur laquelle vous êtes ou le moment de la journée, vous trouverez un sentier et des tables à pique-nique pour partager un repas et une bouteille­­ de vin.

Si vous désirez faire une plus longue randonnée, la plage de Sandy Hook offre un spectaculaire paysage.

Pour vous rendre au bout et revenir, vous aurez besoin d’environ 4 heures de marche dans le sable. Toutefois, même un habitué de la randonnée en montagne ou sur sentier peut se trouver sans repère sur une aussi longue bande de sable. La mouvance des grains sous vos pieds, le vent de face et les vagues, c’est un peu comme faire deux pas en avant, un pas en arrière.

Vous découvrirez des muscles dans vos jambes dont vous ignoriez l’existence. Mais tout au bout, les vagues de l’océan se heurtent à la houle de la baie avec en toile de fond l’île d’Entrée, à 45 minutes de bateau de l’archipel.

Profitez-en pour manger adossé à une dune, à l’abri du vent, avant de rebrousser chemin.

Sur l’eau

Voile, planche à voile, kayak de mer, surf, kitesurf, surf à pagaie. Les options pour profiter des îles depuis les baies, les lagunes et l’océan sont innombrables et accessibles pour tous les niveaux.

Vous avez votre équipement? Plusieurs endroits sur l’île vous permettent de mettre vos embarcations à l’eau.

Mais si vous désirez suivre un cours ou une excursion organisée, quelques écoles et centres de nautisme offrent la location et le guide.

C’est en kayak de mer que vous verrez de plus près les oiseaux et les falaises de terre rouge. Pour les amateurs de pêche, le maquereau s’attrape directement du quai et vous pourrez certainement promettre du poisson pour souper.

Réservez vite

  • Que ce soit pour un terrain de camping bien placé ou pour une maisonnette colorée, les réservations se font tôt dans l’année.
  • Le nombre de visiteurs et la durée de leurs vacances ont agréablement surpris les Madelinots l’été dernier. L’été 2017 sera assurément fructueux. Alors, n’hésitez pas à vous y rendre en début de saison ou en fin de saison.
  • Les forts vents de septembre plairont­­ aux amateurs de voile, mais peut-être moins aux cyclistes. Et en passant, plusieurs maisons sont à vendre.

Terroir Gourmand

Après de nombreuses heures à découvrir les moindres recoins des îles, votre estomac criera famine.

Quelle que soit l’île sur laquelle vous vous trouvez, les spécialités madeliniennes sont à presque tous les coins de rue.

  • Ceviche de pétoncles, pot-en-pot (sorte de vol-au-vent géant aux fruits de mer), maquereau fumé, loup marin et croquettes de morue sauront satisfaire les amoureux de poisson.
  • Les carnivores seront aussi servis. Le porc et le bœuf élevés sur les îles sont des viandes de qualité exceptionnelle. C’est sans parler des produits de la fromagerie du Pied-de-Vent.
  • Et pour une bière au goût inoubliable, c’est à l’Abri de la Tempête que vous devez vous rendre. Peut-être repartirez-vous avec votre bouteille­­ de grand cru?