/entertainment/movies
Navigation

Dolan, «c’est un peu un enfant terrible» – Kathy Bates

La comédienne a adoré travailler avec le Québécois, malgré quelques divergences d’opinion

Kathy Bates
Photo courtoisie La comédienne américaine sur le plateau du film The Death and Life of John F. Donovan.

Coup d'oeil sur cet article

La comédienne Kathy Bates a beaucoup apprécié sa participation au tournage du dernier film de Xavier Dolan, cet été à Montréal. Dans une entrevue exclusive avec Le Journal, elle a louangé le jeune réalisateur québécois, malgré de petites divergences artistiques, a-t-elle admis.

«C'est un peu un enfant terrible», a dit la comédienne, en marge de la promotion du film Bad Santa 2.

Récompensée par un Oscar pour son rôle marquant dans Misery, l’actrice américaine de 68 ans a passé cet été quelques jours à Montréal, sur le plateau du premier film anglophone du cinéaste québécois.

Dans The Death and Life of John F. Donovan, Kathy Bates joue le rôle de Barbara Haggermaker, l’agente de John F. Donovan, une vedette de Hollywood (campée par Kit Harington) qui se retrouve dans l'eau chaude quand sa correspondance avec un jeune Britannique de 11 ans est exposée au public.

D'un tournage à l'autre

«Je n'ai tourné que cinq jours, mais j'ai adoré travailler avec Kit et Xavier, confie Kathy Bates au Journal. Je suis très fière de ce que j'ai fait pour ce film. Xavier est un réalisateur incroyablement brillant. Et il n'a que 27 ans! J'ai vu Mommy, et j'ai trouvé ce film absolument génial. Il a une vision très forte de ce qu'il veut exactement», a-t-elle dit.

Pourtant, sur le plateau de The Death and Life of John F. Donovan, elle ne partageait pas toujours l’opinion de Xavier Dolan. «Pour ce film, sa vision de mon personnage n'a pas toujours été en accord avec ma vision à moi. Spécialement en ce qui concerne l'apparence que devait avoir Barbara. Mais je suis très curieuse de voir quelle tournure finale il va donner au film», a-t-elle confié.

Quelques mois plus tôt, Kathy Bates était déjà à Montréal – en plein hiver cette fois – pour tourner Bad Santa 2, la suite des aventures du père Noël cambrioleur, pervers et alcoolique incarné par Billy Bob Thornton, en salles depuis quelques semaines. Et l'actrice oscarisée, qui a pris part à plus de 120 films et séries, a visiblement pris goût aux tournages au Québec.

«Je sais que ça va en choquer certains aux États-Unis, mais j'adore tourner chez vous, parce que c'est le seul endroit où je peux porter de la fourrure dans la rue sans me retrouver avec plein de problèmes sur le dos!» lance-t-elle dans un éclat de rire.

«Je suis allée magasiner chez Holt Renfrew [rue Sherbrooke] et je me suis acheté quelques manteaux de fourrure», ajoute Kathy Bates. «J'ai pu aussi me rendre au mont Tremblant. C'était magnifique!»

Vent d'inquiétude à Hollywood

Alors que certains de ses collègues ont exprimé la volonté de déménager au Canada à la suite de l'élection de Donald Trump, l'ex-vedette de Misery avoue que l'idée lui est aussi passée par la tête. «On en rigolait pendant le tournage de Bad Santa 2, mais aujourd'hui, on n'a plus envie d'en rire, dit-elle. Peut-être qu'il faudrait que j'achète une maison maintenant au Canada, parce que les prix risquent de grimper très vite.»

Durant notre entrevue, Kathy Bates a confié attendre les prochains mois avec une certaine inquiétude.

«Mes parents m'ont appris à respecter la fonction présidentielle. Je ne peux pas dire que j'ai soutenu sa campagne, mais j'ai quand même envie que Trump réussisse, parce que s'il réussit, c'est tout le pays qui réussit. Mais ça ne m'empêche pas d'être inquiète. J'ai des amis qui ne sont pas tranquilles à cause de leur religion ou de leur orientation sexuelle. Et je suis très inquiète pour eux et pour ce qui va arriver dans ce pays.»