/sports/hockey
Navigation

Les Sags sur la bonne voie

L’entraîneur Yanick Jean veut bâtir sur ce qu’il a vu mercredi contre le Drakkar

Saguenéens
Journal de Quebec L’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, aimerait bien voir son équipe remporter son premier match du mois de décembre, vendredi soir, contre les Cataractes.

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Les Saguenéens de Chicoutimi tenteront de se relever d’une séquence de six défaites consécutives, vendredi soir, face aux puissants Cataractes de Shawinigan, qui occupent présentement le troisième rang au classement général du circuit Courteau.

L’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, aimerait bâtir sur le match face au Drakkar pour la suite des choses. «Je pense que nous sommes partis sur une meilleure route, avant-hier, à Baie-Comeau. On peut bâtir avec ce match-là. On a été beaucoup plus solide défensivement. Nous avons eu la chance de pratiquer lundi et mardi, donc ça a eu des répercussions pour le match contre le Drakkar», a analysé le manitou des Bleus.

Indiscipline

L’indiscipline est une autre chose à améliorer. Les Sags se sont fait prendre à six reprises lors de la dernière rencontre. «C’est plus l’endroit où l’on prend nos pénalités qui fait défaut, a analysé Yanick Jean. On en a pris en zone neutre et en zone offensive. Il faut remédier à ça.»

L’ancien capitaine des Voltigeurs de Drummondville, Joey Ratelle, a connu une performance à la hauteur des attentes de son entraîneur. «L’arrivée de Ratelle est un aspect très positif du match contre Baie-Comeau. Il a sept ou huit mises en échec hier [mercredi]. On sait ce qu’il va nous amener. Ça fait quatre ans et demi qu’il joue dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), et ça fait quatre ans et demi qu’il joue comme ça», a commenté Yanick Jean.

De l’autre côté

Les Cataractes de Shawinigan sont tout feu tout flamme, eux qui viennent de battre les Foreurs de Val-d’Or et les Huskies de Rouyn-Noranda coup sur coup, par la marque de 5 à 1.

«Il faut se concentrer sur nous et sur ce qu’on a à faire. On se cherchait un petit peu dernièrement, donc il faut mettre l’accent sur nous. Ils ont une bonne équipe et ont joué deux gros matchs en Abitibi», a mentionné l’entraîneur-chef Yanick Jean.

Les Saguenéens croiseront le fer avec les Cataractes de Shawinigan, ce soir, au Centre Gervais Auto. Les Bleus n’ont pas encore gagné en deux parties face à ce rival de division.