/news/provincial
Navigation

Les pannes d'électricité majoritairement réglées à Québec

Coup d'oeil sur cet article

Presque toutes les pannes d’électricité déclarées dans la grande région de Québec mardi ont été résolues en fin de journée, quelques heures après que d'imposantes couches de verglas se soient abattues un peu partout à l’échelle de la province.

La rapide intervention des équipes d’Hydro-Québec aura permis aux centaines de clients de la Capitale-Nationale d’être réalimentés en quelques heures à peine. Les dispositifs intelligents et modernisés changent tout dans ce genre de situation, selon le porte-parole de l’institution, Mathieu Rouy.

« Auparavant, on n’était pas au courant tant que les gens n’appelaient pas pour le signaler, a-t-il indiqué. Maintenant, avec les compteurs nouvelle-génération, on le sait immédiatement quand il y a une panne. Ça nous permet d’intervenir et de rétablir le service rapidement. »

Actuellement, quelques citoyens de Québec seraient toujours dans le noir, mais ces cas isolés n’auraient rien à voir avec le verglas, selon M Rouy. « Nos chiffres sont basés sur une photo prise à toutes les heures, a-t-il poursuivi. Comme le réseau est dynamique, ça peut arriver qu’on ne manque d’électricité que pendant une minute par exemple. »

Quoi faire en cas de panne ?

Plusieurs interventions sont possibles à petite échelle lorsqu’un arrêt électrique généralisé survient dans son secteur. Le porte-parole conseille par exemple de porter une attention particulière aux appareils sensibles au voltage. « Ça peut être bien d’avoir une prise de surtension pour couper le courant dans le cas où il y a une grosse variation, a-t-il souligné. Autrement, il faut débrancher ces choses-là et les protéger. »

Un usage adéquat des thermostats demeure également essentiel selon lui en cas de manque en alimentation prolongé. « Si tout le monde met ça dans le tapis, ça risque de demander une grosse charge au réseau », a-t-il indiqué, mentionnant que le fait de bien gérer la température interne peut aider les employés d’Hydro-Québec à trouver des solutions.

En cas d’intervention sur le terrain dans votre région, des mesures de sécurité formelles s’appliquent, particulièrement si des débris se retrouvent au sol. « On a souvent des branches de la végétation qui tombent sur le réseau et ça fait sauter le disjonctage, de renchérir Mathieu Rouy. Quand il y a des bris et que les conducteurs se retrouvent par terre, il faut composer le 911. »

Manipulations à venir

Des interruptions de service temporaires sont d’ailleurs à prévoir dans les secteurs de Sainte-Foy, de la Basse-Ville, de Vanier et de Montcalm au début du mois de janvier. Quelques centaines de clients pourraient être touchés par les travaux d’entretien.

Mathieu Rouy rappelle qu’en tout temps, le service Info-Pannes en ligne d’Hydro-Québec permet d’être à l’affût de l’évolution des choses dans les environs. Le bilan par région dresse une cartographie complète des opérations en cours.

« Il y a constamment ce genre de choses sur le réseau, partout dans la province, a conclu le porte-parole. L’outil sur le web a été mis en place en 2014 et ça a vraiment tout changé. Tous les chiffres sont maintenant publics. »