/news/green
Navigation

Jusqu'à 30 cm de neige à Québec pour lancer 2017

Jusqu'à 30 cm de neige à Québec pour lancer 2017
Photo ANNIE T. ROUSSEL

Coup d'oeil sur cet article

Les Québécois ont droit à un hiver rude et ce n'est pas l'arrivée de 2017 qui y changera quoi que ce soit, alors qu'une autre importante bordée de neige devrait s'abattre sur Québec mardi et causer bien des maux de tête aux automobilistes.

On prévoit jusqu'à 30 centimètres de neige dans la Vieille Capitale ainsi que dans l’est de la province entre mardi midi et mercredi midi. La région du Bas-Saint-Laurent devrait être encore plus affectée, puisqu’une couche de verglas accompagnera les quantités au sol.

Même s'il ne devrait pas tomber de verglas sur Québec, l’administration Labeaume ne prend rien à la légère et déclenchera une vaste opération déneigement dans plusieurs arrondissements dans la nuit de lundi à mardi. «On pourra ainsi terminer le travail dans les rues résidentielles et préparer, déglacer en vue de demain (mardi)», a indiqué l’agente aux communications, Rose-Marie Ayotte.

Celle-ci souligne qu’il y a fort à parier qu’un exercice similaire se produira mardi soir également, aux quatre coins de la ville.

Idéal malgré tout

Malgré une neige soutenue à Québec mardi, la température se situera vraisemblablement au-dessus des normales saisonnières à -3 degrés Celsius, a noté le climatologue d’Environnement Canada David Phillips. Dès vendredi toutefois, le froid reviendra dans la capitale nationale pour atteindre jusqu’à -20 degrés Celsius selon lui.

C’est pour cette raison que la ville de Québec se retrouverait au coeur d’un parfait scénario actuellement, puisqu’elle conservera des températures au-dessous du point de congélation sans pour autant recevoir de verglas ou de grésil. Le météorologue estime d’ailleurs que cet avantage permettra à Québec de stimuler l’économie locale.

«Vous n’aurez que de la neige, et non de la slush. Quand le système dépressionnaire va bouger et que les températures vont redescendre, vous allez pouvoir garder cette neige, ce qui ne sera pas le cas de bien d’autres régions au Québec, a-t-il expliqué en entrevue téléphonique. C’est mieux pour le ski, pour la pêche sur glace, pour le Carnaval qui arrive.»

Le service d’Orléans Express pourrait être perturbé

En raison des avertissements servis par Environnement Canada, le transporteur Orléans Express a prévenu sa clientèle que les départs pourraient être compromis et que des retards ne sont pas exclus.

Orléans Express mentionne que sa desserte des villes du Québec et des provinces maritimes sera tributaire des conditions météorologiques.

«Tous les départs provenant et/ou en direction de ces régions sont conditionnels, c’est-à-dire assujettis aux conditions routières et météorologiques jusqu’à nouvel ordre. Plusieurs retards, annulations et/ou interruptions de parcours sont à prévoir», a écrit l’entreprise mardi dans un communiqué.

Cela signifie aussi que les correspondances, même avec d’autres transporteurs, ne sont pas non plus garanties.

– Avec la collaboration de l'Agence QMI

Les mois de décembre se suivent, mais ne se ressemblent pas

Décembre 2015 :

  • 59 centimètres de neige accumulés
  • 21 centimètres de neige au sol en moyenne
  • Température moyenne de -1 degré Celsius

Décembre 2016 :

  • 90 centimètres de neige accumulés
  • 50 centimètres de neige au sol en moyenne
  • Température moyenne de -8,5 degrés Celsius

*Source: Environnement Canada