/lifestyle/books
Navigation

Hiver à Sokcho

Hiver à Sokcho 
Elisa Shua Dusapin
Aux Éditions Zoé,
144 pages
Photo courtoisie Hiver à Sokcho Elisa Shua Dusapin Aux Éditions Zoé, 144 pages

Coup d'oeil sur cet article

Cet étonnant premier roman a été l’une de nos plus belles découvertes du temps des Fêtes... et on a eu envie de la partager!

À Sokcho, petite ville portuaire de Corée du Sud située à une soixantaine de kilomètres de la frontière nord-coréenne, les hivers sont presque aussi rudes qu’ici. Du coup, à la basse saison, le vieux Park n’a besoin que d’une seule employée pour faire rouler sa pension, les clients ne se bousculant pas au portillon. De fait, il n’en compte pour l’instant que trois, dont Yan ­Kerrand, un auteur de bandes dessinées originaire de Normandie en quête d’inspiration. La jeune Franco-Coréenne chargée de nettoyer les chambres et de préparer les repas pourra donc de temps à autre lui servir de guide, sa principale obligation, en dehors des heures de travail, étant de tenir compagnie à sa mère, la seule poissonnière du coin autorisée à cuisiner du fugu, le ­fameux poisson-globe, reconnu pour sa toxicité!

Malgré le choc des ­cultures, Kerrand vexant régulièrement sans même le savoir celle qui lui permettra notamment de voir la réserve naturelle de Seoraksan, une relation très particulière finira peu à peu par se dessiner en filigrane entre ces deux solitaires incapables d’exprimer ouvertement leurs sentiments. Au fil des jours, on assistera ainsi à la naissance d’une fragile idylle à la fois marquée par les non-dits, par le respect des convenances, par les dictats de l’apparence – en Corée, les chirurgies esthétiques font en effet fureur – et par la froideur du climat.

Un court roman aussi dépaysant qu’envoûtant qu’on ne peut s’empêcher de recommander chaudement, même si on aurait aimé qu’il se finisse autrement.

À LIRE AUSSI CETTE SEMAINE

Nos 50 grands voyages à faire dans sa vie

Collectif, aux
Éditions
Hachette, 420
pages
Photo courtoisie
Collectif, aux Éditions Hachette, 420 pages

Nouvel An rimant souvent avec grandes résolutions, les rédacteurs des célèbres guides du Routard se sont concertés pour nous offrir leur top 50 des voyages à faire absolument. Grâce à eux — et à ce livre coup de cœur! — on pourra ainsi établir la liste de nos futures destinations et partir aux quatre coins du monde sans jamais être déçus.

Les luminaires

Eleanor Catton,
aux Éditions
Folio, 
1250 pages
Photo courtoisie
Eleanor Catton, aux Éditions Folio, 1250 pages

Au 19e siècle, la Nouvelle-Zélande attirera tous les chercheurs d’or avides de faire rapidement fortune. Comme des milliers d’autres, ­Walter Moody débarquera ainsi en 1866 à ­Hokitika, une ville dont la réputation pourrait ­bientôt être noircie à cause des trois sombres événements survenus 15 jours plus tôt. Un ­éclatant roman qui a remporté en 2013 le Man Booker Prize.

Secrets d’Histoire 7

Stéphane Bern, aux
Éditions Albin
Michel, 360 pages
Photo courtoisie
Stéphane Bern, aux Éditions Albin Michel, 360 pages

Une série dont on ne peut s’empêcher de parler année après année, parce qu’elle est accessible et parce qu’elle permet à tout le monde de pouvoir facilement en apprendre davantage sur les personnalités du passé. Au programme cette fois-ci? Découvrir si ­Néron a réellement été un empereur sanguinaire, comment Casanova a pu s’enfuir de prison ou pourquoi la reine Elizabeth a autant détesté Wallis Simpson.

Numéro 11

Jonathan Coe, aux
Éditions Gallimard,
448 pages
Photo courtoisie
Jonathan Coe, aux Éditions Gallimard, 448 pages

Avec ce 11e roman, ­l’écrivain britannique ­Jonathan Coe continue à décrire ­brillamment ­l’Angleterre d’aujourd’hui en jetant la lumière sur les innombrables travers de l’ère post-Blair. Un vrai régal qui, au fil des pages, mettra au menu émissions de téléréalité, tranches de vie ­déconcertantes et folie humaine.