/news/education
Navigation

McGill seule université canadienne à Davos

La rectrice Suzanne Fortier propose une plus grande symbiose avec le marché du travail

Rectrice de l'université McGill, Suzanne Fortier
Photo courtoisie La rectrice de McGill, Suzanne Fortier, est invitée au Forum économique de Davos.

Coup d'oeil sur cet article

McGill est la seule université canadienne invitée au prestigieux forum économique de Davos, où sa rectrice proposera cette semaine un modèle de stages en entreprises pour tous les étudiants postsecondaires.

«Il faut continuer d’inclure dans notre milieu d’apprentissage des connaissances profondes, la créativité, la capacité d’analyse, tout en offrant plus tôt que maintenant la possibilité de mettre en pratique ce qu’on apprend dans les universités», dit Suzanne Fortier en entrevue avec Le Journal.

Changements technologi­ques

Mme Fortier va présenter le «modèle» qu’elle imagine pour le Canada, soit la possibilité pour chaque étudiant de «faire durant ses études du premier cycle universitaire ou au cégep un stage d’apprentissage dans le secteur privé ou en OBNL». Cette position est défendue par la table de concertation du monde des affaires et du milieu postsecondaire.

Mme Fortier s’exprimera devant des chefs d’entreprises et des leaders sur la question des changements technologi­ques et de leurs impacts sur le marché de l’emploi. Elle croit que les travailleurs devront s’adapter à cette nouvelle donne. «L’intelligence artificielle, par exemple, va bouleverser notre économie. Cela soulève des inquiétudes. Comment les gens vont-ils pouvoir s’adapter personnellement, se transformer eux-mêmes pour continuer à participer au milieu du travail. C’est notre mission d’y voir», dit-elle.

« Plan vert »

L’Université McGill aura aussi dans sa délégation le chercheur Andrew Gonzalez, qui a montré avec son «plan vert» la nécessité de relier entre eux les espaces boisées, les parcs et les autres «lieux de biodiversité».

Son expérience montréalaise a été concluante et il est sollicité par plusieurs métropoles, comme Paris et Toronto, pour mettre en place sa technique.

«C’est une énorme opportunité de communiquer mes résultats à d’autres villes et aussi à de grandes entreprises d’ingénierie, d’urbanisme et de paysagement pour pouvoir influencer les pouvoirs», a dit M. Gonzalez en entrevue téléphonique.

En publiant une carte indiquant les lieux où il faut protéger ou planter des arbres pour restaurer les écosystèmes, la technique Gonzalez «régionalise» la lutte pour la protection des espaces verts et permet aux animaux et aux plantes de survivre dans une région urbai­ne ou semi-urbaine.

Forum économique de Davos

  • Le 47e Forum économique de Davos, en Suisse, attirera 3000 chefs d’entreprises, experts et politiciens provenant d’une centaine de pays jusqu’à samedi.
  • Le premier ministre du Québec Philippe Couillard sera présent mercredi, jeudi et vendredi. Il doit rencontrer des entreprises pour faire du démarchage.
  • Le premier ministre du Canada Justin Trudeau a annulé sa participation pour se concentrer sur une tournée nationale.