/lifestyle/food
Navigation

Du quai à l’assiette sans détour

Le restaurant-poissonnerie La Gaspésienne 51 ouvrira en avril prochain au 1626, chemin Saint-Louis

Myriam Desbois prépare l'ouverture de La Gaspésienne 51, à Québec, qui saura certainement ravir les amateurs de poisson et de fruits de mer.
PHOTO JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS Myriam Desbois prépare l'ouverture de La Gaspésienne 51, à Québec, qui saura certainement ravir les amateurs de poisson et de fruits de mer.

Coup d'oeil sur cet article

Fière de ses origines gaspésiennes, Myriam Desbois, 28 ans, fille de pêcheur, pilote un projet d’investissement de 1,5 M$ visant à convertir l’ancien restaurant Chez Dô, du chemin Saint-Louis, en restaurant-poissonnerie.

Depuis 10 ans, Les Pêcheries Raymond Desbois s’est forgée une solide réputation au Marché du Vieux-Port de Québec. L’entreprise familiale de troisième génération veut maintenant élargir ses horizons avec l’ouverture d’un restaurant-poissonnerie, La Gaspésienne 51, à partir d’avril prochain, au 1626, chemin Saint-Louis.

«On manque de place. La demande est forte du côté des clients. On veut ramener la préparation de nos plats dans notre cuisine. Pour l’instant, on confie ça à l’externe», a expliqué Mme Desbois dont le père opère plusieurs permis de pêche en Gaspésie.

Malgré cette expansion, l’entreprise continuera d’être présente au Marché du Vieux-Port, a-t-elle assuré.

La poissonnerie ouvrira ses portes juste à temps pour le début de la pêche aux crabes, alors que le restaurant accueillera ses premiers clients quelques semaines plus tard.

Mme Desbois et sa sœur, Katherine, qui est aussi impliquée dans le projet, promettent d’ouvrir un restaurant accessible à tous où l’on pourra déguster tant la fameuse «guédille» aux homards que les pétoncles poêlés.

«J’ai vraiment hâte! Pour l’instant, je m’investis à 100 pour 100 dans ce projet. C’est un stress, mais c’est un bon stress. Je suis prête! Ce sera chaleureux, avec un mélange de modernité. L’ambiance sera gaspésienne. Je suis allée fouiller dans le garage de ma grand-mère pour récupérer des vieilles cages à homard, mais on ne tombera pas non plus dans l’exagération», promet-elle.

Cette femme d’affaires ambitieuse parle même de l’ouverture d’un deuxième restaurant, si celui-ci fonctionne bien.

BILAN DES MISES EN CHANTIER

  • 4766 en 2016
  • 5442 en 2015
  • Baisse de 12%

Source: SCHL pour la région de Québec.

Le festi burger Archibald

Jusqu’au 4 février, les trois restaurants Archibald (Lac-Beauport, Sainte-Foy et Trois-Rivières) proposent un burger de cerf de Gibiers Canabec.

À l’achat de ce burger, 1$ sera remis à la Fondation de la faune.

Ouverture d’un Bougeotte & Placotine

Question de débuter l’année du bon pied, un nouveau centre Bougeotte & Placotine ouvrira ses portes lundi à Lévis, au 809 route des Rivières, suite à un investissement de 80 000$.

Il s’agit du troisième centre logeant sous cette enseigne à ouvrir ses portes dans la région.

La propriétaire et kinésiologue, Sarah Baribeau, s’est associée à Natasha Béchard pour mener à bien cette nouvelle aventure.

Ce centre spécialisé dans la mise en forme périnatale offre également des cours pour tous.