/finance/business
Navigation

Coveo prend de l’expansion

Louis Tetu de Coceo
Photo d'archives Le chef de la direction de Coveo, Louis Tetu.

Coup d'oeil sur cet article

Après Québec, San Francisco et Amsterdam, l’entreprise technologique Coveo de Québec ouvre un bureau à Montréal.

Des investissements de 5 millions $ ont permis à Coveo d’inauguré mercredi sa nouvelle place d’affaires à la gare Windsor, en plein coeur du Quartier de l’innovation dans la métropole.

«On a déjà créé 25 emplois à haute valeur ajoutée dans la région montréalaise et nous prévoyons en créer plus de 25 autres au cours de la prochaine année», a indiqué au Journal le chef de la direction de Coveo, Louis Tetu.

Revenus en hausse

Selon ce dernier, l’entreprise spécialisée dans les technologies de recherche intelligente et prédictives continue de nager en pleine croissance.

Fondée à Québec en 2005, Coveo dit avoir enregistré une progression de ses revenus de 82 % en 2016.

Et 2017 s’annonce toute aussi bonne, selon Louis Tetu. «Nous prévoyons une autre année de croissance remarquable», a-t-il laissé entendre.

À son siège social de Québec, qui comte déjà 200 travailleurs, Coveo prévoit la création de 80 nouveaux postes d’ici la fin de 2017.

Gros clients

Coveo dit avoir développé des solutions uniques de recherches et de recommandation de contenu intelligentes pour ses 1000 clients dont font partie Adobe, Hershey’s, Logitech, BRP, CAE et Johnson & Johnson.

Coveo dit ainsi aider les entreprises à consolider toutes leurs données et les rendre accessibles à ceux qui doivent les utiliser.

«On ajoute de l’intelligence aux sites Web des entreprises pour faire des recommandations de contenus à leurs utilisateurs», a précisé M. Tetu.

Par ailleurs, Coveo a annoncé hier la nomination du président de l’entreprise Lightspeed, Jean-Paul Chauvet, à titre de membre de son conseil d’administration