/sports/hockey
Navigation

Samuel Houde engrange l’expérience

La recrue est de plus en plus à l’aise avec les Sags

SPO-SAGUENÉENS DE CHICOUTIMI VS CATARACTES DE SHAWINIGAN
Photo d'archives, Agence QMI La recrue de 16 ans Samuel Houde a inscrit son deuxième but de la saison, samedi dernier, face au Titan. Le jeune homme compte maintenant 7 points en 30 rencontres.

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | La jeune recrue des Saguenéens de Chicoutimi, Samuel Houde, apprend à tous les jours dans son organisation. «Côté expérience, j’en prends tous les jours. Il n’y a que du positif», affirme-t-il, à la veille du match de son équipe contre les Cataractes de Shawinigan.

Le dernier match de Houde face au Titan d’Acadie-Bathurst a été l’un de ses meilleurs de la saison.

«Ça a vraiment bien été. Avec tous les matchs que j’avais manqués, on a fait beaucoup d’entraînements, et j’avais juste à être prêt mentalement. Je savais que physiquement, j’étais prêt. Ça a juste rapporté», a commenté le jeune homme de 16 ans.

De plus en plus confiant, Samuel Houde sait sur quoi il devra travailler pour les prochains matchs.

«De plus lancer au but va faire que je vais me sentir en confiance. Je veux aussi garder la rondelle plus longtemps, ne pas trop m’en débarrasser», a analysé le natif de Blainville.

De son côté, l’entraîneur-chef des Bleus, Yanick Jean, est satisfait de la progression de Samuel Houde.

«Pour tous les matchs qu’il aura la chance de disputer d’ici la fin de l’année, il devra faire la même chose qu’à Bathurst.» Ne pas se poser de question, foncer puis avoir un niveau d’énergie élevé sera la clé du succès selon le manitou des Saguenéens.

Les Saguenéens concluront une séquence de six matchs sur la route, ce soir, face aux Cataractes de Shawinigan, au Centre Gervais Auto. Les quatre points amassés dans les Maritimes ont été positifs pour la confiance, selon Yanick Jean. «On a joué du hockey inspiré là-bas. Il faut continuer sur cette lancée-là et ramener ça au Québec. »

Lourde commande

Deuxièmes au classement, les Cataractes ne sont pas à prendre à la légère, selon Yanick Jean.

«On sait qu’il n’y aura pas nécessairement beaucoup d’espace sur la patinoire. C’est une équipe qui peut te battre de différentes façons. On va faire face à une très bonne équipe de hockey. Il va falloir être prêts et apporter nos bottes de travail. La priorité est de se concentrer sur nous», a suggéré Yanick Jean.

En quatre matchs cette saison, les Bleus n’ont remporté qu’une seule partie face à la troupe de Claude Bouchard et de Samuel Girard. L’avant-dernier match entre les deux équipes aura lieu sur le coup de 19 h 30.