/opinion/columnists
Navigation

Bravo Mme « Sainte-Germain ! »

Coup d'oeil sur cet article

Cette semaine, l’ancienne protectrice du citoyen a laissé une juteuse prime sur la table, le réalisateur Denis Villeneuve a été consacré parmi l’élite d’Hollywood et le Québec sort gagnant de la première semaine Trump. Voici mon top 3 de la semaine!

1. LE SENS CIVIQUE
Photo d’archives, Simon Clark

L’ex-protectrice du citoyen Raymonde Saint-Germain m’a réconcilié avec l’humain. Les histoires de «jarre à bonbons» m’avaient rendu terriblement fataliste.

La dame a carrément laissé sur la table une prime de 210 976 $ à laquelle elle avait droit! Elle aurait pu l’empocher en TOUTE LÉGALITÉ pour se payer une rutilante bagnole, faire un voyage, peu importe! Elle a fait ça, car «elle n’était pas à l’aise»!

Le pire, c’est quand elle a téléphoné au deuxième étage, on ne savait pas quoi faire! Ça nous montre à quel point les règles actuelles sont caduques.

Je m’incline devant un tel sens civique. Trop peu commun de nos jours.

2. UN AUTRE CHAMPION, VILLENEUVE
AFP

Les huit nominations de Denis Villeneuve aux Oscars, c’est monumental! À 49 ans, ce «petit gars» de Gentilly dirige les légendaires Harrison Ford et Benicio del Toro. Il n’a plus rien à envier à personne.

Pendant que le cinéma d’ici patauge encore trop dans le larmoiement pathétiquement subventionné, Villeneuve, lui, a décidé de prendre son passeport et d’aller se frotter aux meilleurs sur la grande patinoire.

Ce qui me plaît chez Villeneuve par-dessus tout, c’est que malgré ses accès à Hollywood, il ne dégage pas la prétention d’un Xavier Dolan, dont les crises de diva provoquent des attaques d’urticaire aux quatre coins de la province.

3. UNE BONNE SEMAINE
Photo AFP

Dans la couverture de Donald Trump, les médias ont perdu le nord. Un fanatisme qui nous prive tous d’une couverture équitable et froide. Un sens minimal de l’équité nous aurait permis d’apprendre que le Québec a connu une semaine peu banale.

Depuis l’arrivée au pouvoir de Trump, la Bourse est en feu. Même le patron de l’Industrielle Alliance s’en réjouit! C’est loin d’être mauvais pour la Caisse de dépôt, notre bas de laine, dont 26,5 % du portefeuille était américain en 2015.

Autre bonne nouvelle: le feu vert pour l’oléoduc Keystone, qui relancera l’Alberta qui vire au neutre. Et cela alors que la péréquation, dont le Québec est si honteusement dépendant, est tristement liée à la santé de cette province de l’Ouest.

Une semaine payante, bref. Dommage que Philippe Couillard soit incapable de le reconnaître.