/weekend
Navigation

Un album solo fait en trio

Ludovic Alarie
Photo courtoisie, Caroline Desilets Ludovic Alarie lance le deuxième ­album de sa carrière, L’appartement.

Coup d'oeil sur cet article

Jeune musicien de 23 ans, Ludovic ­Alarie revient avec le deuxième album solo de sa carrière, L’appartement. Après un premier disque homonyme très bien reçu en 2014, l’auteur-compositeur ­démontre qu’il n’a rien d’un feu de paille.

C’est en studio que s’est construit le deuxième ­album de Ludovic Alarie. «Je n’avais que les enchaînements d’accords avec moi. Quand je crée, je ­trouve toujours que c’est la première fois qui est la meilleure. Je ne voulais pas que les musiciens essaient de répéter quelque chose, mais que ça se crée sur le moment.»

Sur l’album, la majorité des chansons sont ainsi des premières prises en studio. «Il y a un aspect jam qui se ressent. Ce n’est pas carré. C’était la première fois qu’on faisait les pièces», explique Ludovic.

Ludovic Alarie
Photo courtoisie

Pour la réalisation, il a de nouveau fait appel à Warren C. Spicer, du groupe Plants and Animals. «Ça fait trois ou quatre ans qu’on travaille ensemble. On a fait les tournées de mon premier album en trio avec Adèle (Trottier-Rivard). On a vraiment connecté, les trois. On travaille toujours ensemble. C’est super naturel. Le cœur du projet, c’est vraiment nous trois ensemble.»

C’est lorsqu’il faisait partie du groupe The Loodies que Ludovic Alarie a rencontré Spicer. «On avait fait quelques premières parties de Plants and Animals.»


Le nouvel album de Ludovic Alarie, L’appartement, est présentement sur le marché. Un spectacle-lancement ­aura lieu au Ritz PDB le 31 janvier.