/sports/hockey
Navigation

Rubtsov soulève le Centre Georges-Vézina

Le Russe a donné le ton à une victoire de 4-0 des Saguenéens sur les Olympiques

Joey Ratelle (11) félicite German Rubtsov après son but.
Photo Roger Gagnon, collaboration spéciale Joey Ratelle (11) félicite German Rubtsov après son but.

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Il n’aura fallu que cinq minutes de jeu à German Rubtsov pour marquer et ainsi faire exploser le Centre Georges-Vézina, dimanche, dans une victoire de 4 à 0 des Saguenéens de Chicoutimi sur les Olympiques de Gatineau.

Profitant d’un jeu de puissance, le Russe a poussé une rondelle libre derrière Mathieu Bellemare, pour faire bondir les 3495 partisans après 4:46 de jeu.

Le nouveau porte-couleurs des Sags a continué le spectacle, un peu plus tard en première période. Longeant la bande, Rubtsov a repéré Joey Ratelle directement dans l’enclave. Le no 11 des Sags n’avait qu’à terminer le travail, ce qu’il a fait sans trop de mal, pour porter la marque 2 à 0.

L’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, croit que Rubtsov n’est pas à son apogée. «Il est encore meilleur que ça, a admis Jean. Il va continuer de progresser. Tu vois qu’il y a une progression depuis la semaine dernière. Il y a aussi une remise en forme dans son cas. Par contre, il a été très bon. Je l’ai vraiment aimé, tout comme la foule», a-t-il commenté.

Des camarades !

Le principal intéressé est heureux de son premier contact avec les Chicoutimiens. «J’ai aimé les partisans. Il y en avait beaucoup aujourd’hui et j’ai apprécié. C’est intéressant de jouer quand il y a beaucoup de partisans», a commenté German Rubtsov en russe, alors que Dmitry Zhukenov a assuré le rôle de traducteur.

À la fin du deuxième engagement, Olivier Galipeau a porté un dur coup aux Olympiques, marquant le troisième des siens. D’une précision chirurgicale, Galipeau a logé la rondelle directement dans le coin supérieur, au-dessus de la mitaine du gardien.

Joey Ratelle a terminé le travail en comptant dans un filet désert, en fin de troisième période.

Billia en confiance

Le portier des Saguenéens, Julio Billia, a sorti une performance du tonnerre, arrêtant les 34 rondelles dirigées vers lui, bon pour son premier jeu blanc de la saison.

Le cerbère a semblé satisfait de son match. «J’ai travaillé vraiment fort dans le dernier mois. Ça a bien été ce soir pour moi et pour l’équipe, et un blanchissage, c’est bon pour la confiance», a souri Billia.

Les Saguenéens seront en action demain, alors que la troupe de Yanick Jean sera de passage à Drummondville pour y affronter les Voltigeurs, dès 19 h.