/news/politics
Navigation

L'ancienne éditrice du Journal de Québec, Louise Cordeau, devient présidente du Conseil du statut de la femme

Louise Cordeau
Photo d'archives, Daniel Mallard Louise Cordeau

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement Couillard vient de nommer l'ex-éditrice du Journal de Québec, Louise Cordeau, au poste de présidente du Conseil du statut de la femme.

Mme Cordeau entrera en fonction le 6 février et elle succèdera à Eva Ottawa, ex-grande chef du conseil de la Nation Atikamekw (de 2006 à 2013), qui a remis sa démission lundi après un court règne de cinq mois. «Je suis extrêmement fière du mandat qui m'a été confié, je vais y mettre toute ma passion, ma conviction et mes compétences à la fois professionnelles et personnelles», a déclaré Mme Cordeau à l'occasion d'un bref entretien avec notre bureau parlementaire.

La nomination de Louise Cordeau a été annoncée au terme de la réunion du conseil des ministres, mardi. «Il ne fait pour moi aucun doute que Mme Cordeau saura relever avec brio ce nouveau défi. Tant son parcours personnel et professionnel témoigne de ses compétences, de son ambition pour les femmes et de la nature exceptionnelle de sa candidature», a déclaré, dans un communiqué, la vice-première ministre et ministre de la Condition féminine Lise Thériault.

Avocate de formation et membre du Barreau du Québec, Louise Cordeau fut la première femme éditrice et chef de la direction du Journal de Québec, fonction qu'elle a occupée de 2012 à 2016. Elle avait auparavant occupé des fonctions de gestionnaire à la Société Radio-Canada. Mme Cordeau a aussi oeuvré au sein d'organisations vouées à la cause des femmes, dont le YWCA-Québec, le Comité des femmes du Barreau du Québec et l'Association des femmes entrepreneures du Québec.

Mme Cordeau a promis de rencontrer sa future équipe de travail dès son entrée en fonction. «Je veux faire équipe avec eux (...) C'est un nouveau défi pour moi, avec ma feuille de route, ça s'inscrit bien dans mon parcours et dans l'ensemble des actions que j'ai posées au niveau professionnel et philanthropique», a encore dit la nouvelle présidente.

Eva Ottawa avait été nommée présidente du Conseil du statut de la femme le 8 septembre 2016 pour succéder à Julie Miville-Dechêne. Lise Thériault a exprimé le souhait que «Mme Ottawa puisse mettre à profit ses qualités et son expérience dans la réalisation d'autres mandats».