/news/currentevents
Navigation

Cérémonie funéraire: présence policière accrue

Cérémonie funéraire: présence policière accrue
Photo Améli Pineda

Coup d'oeil sur cet article

La cérémonie funéraire de trois des six victimes de l’attentat de Québec se déroulera sous une importante présence policière à l’aréna Maurice-Richard à Montréal.

«Il n’y a rien qui indique qu’il y a des risques, mais on veut s’assurer que les citoyens puissent se recueillir en toute sécurité», dit Marie-Claude Dandenault, commandante au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Depuis ce matin, les policiers arrivent par dizaine sur les lieux pour assurer le bon déroulement de la cérémonie qui débutera à 13h et qui sera ouverte au public. L’aréna, situé près du Stade olympique, pourra accueillir jusqu’à 6500 aujourd’hui pour l'hommage à Karim Hassane, Khaled Belkacemi et Aboubaker Thabti, des victimes de l'attentat de Québec.

Surveillance dans le métro

Le métro sera surveillé par une équipe de patrouilleurs puisqu’on s’attend à ce que le public se déplace en transport en commun aujourd’hui.

«Notre mission c’est d’encadrer l’événement pour que ça se déroule dans la paix et le bon ordre», indique Mme Dandenault.

Le nombre de policiers présents sur les lieux ne sera pas dévoilé pour des raisons stratégiques.

«On a prévu les effectifs en conséquence et on va s’ajuster si nécessaire. On aura une forte présence policière dans le métro ainsi qu’aux abords de l’aréna», fait savoir Mme Dandenault.

Les policiers seront aussi affectés à la circulation pour s’assurer de la fluidité du secteur, qui risque d’être très achalandée tout au long de la journée.

Uniforme intégral

Les policiers montréalais ont temporairement laissé de côté leurs pantalons de camouflage et leurs casquettes rouges pour porter leur uniforme réglementaire, par respect pour les victimes.

«C’est un geste qui a été posé non seulement par les policiers affectés à la cérémonie, mais aussi par tous les policiers dans les postes de quartier», a souligné Mme Dandenault.