/sports/hockey
Navigation

Troisième gain de suite pour les Saguenéens

Chicoutimi l’emporte facilement 6-2 sur les Huskies

Frédéric Allard (58) a obtenu cinq passes dans la victoire des Sags sur les Huskies de Rouyn-Noranda hier soir à Saguenay.
Photo Roger Gagnon, collaboration spéciale Frédéric Allard (58) a obtenu cinq passes dans la victoire des Sags sur les Huskies de Rouyn-Noranda hier soir à Saguenay.

Coup d'oeil sur cet article

Les Saguenéens de Chicoutimi ont récolté leur troisième gain consécutif, jeudi, en battant les Huskies de Rouyn-Noranda par la marque de 6 à 2. Dans la victoire, le défenseur Frédéric Allard a obtenu cinq mentions d’aide.

Après s’être faufilé entre les deux défenseurs en première période, German Rubtsov a trébuché sur un bâton et son genou est entré en contact avec le but adverse. Le Russe n’est jamais revenu dans le match. L’entraineur-chef des Saguenéens de Chicoutimi, Yanick Jean, était visiblement inquiet après la rencontre. «Rubtsov ira passer des tests à l’hôpital. C’est plate pour lui, car il va chercher du synchronisme présentement», a indiqué Yanick Jean, tout en ajoutant que le Russe ne jouera pas ce soir.

Le match en bref

L’attaque des Bleus a été soutenue tout au long du match, les Sags ayant obtenu 32 tirs au but. L’avantage numérique a également été fructueux pour les Bleus, eux qui ont marqué deux fois en trois occasions. Jérémy Groleau a probablement inscrit le but le plus bizarre de la saison lorsque, à la ligne rouge, il a tenté de dégager la rondelle derrière le filet. Ayant rebondi sur la paroi métallique de la rampe, la rondelle s’est frayé un chemin jusque dans le but.

Quelques minutes plus tard, en avantage numérique, Peter Abbandonato a su se faufiler seul dans l’enclave et a profité d’une belle passe provenant du flanc droit pour ramener tout le monde à la case départ. Les unités spéciales ont débloqué chez les Sags lorsque, coup sur coup, Dmitry Zhukenov et Nicolas Roy ont marqué avec l’avantage d’un homme, pour faire 3 à 2.

Encore avec un homme en plus, les Huskies ont répliqué lorsque Bruno-Carl Denis a su se démarquer pour enfiler son 10e filet de la saison.

Nicolas Roy a cassé les reins des Huskies en fin de troisième période lorsqu’il a utilisé Bruno-Carl Denis comme écran afin de faire scintiller la lumière rouge pour la deuxième fois du match.

Kelly Klima en a rajouté en surprenant Samuel Harvey entre les jambières, alors que le bâton de l’attaquant s’est fracturé sur son tir.