/entertainment/music
Navigation

Rencontres improbables aux Grammy Awards

Le gala américain a déjà offert des duos pour le moins surprenants

Coup d'oeil sur cet article

L'un des points de mire de la soirée des Grammy, dimanche, sera certainement le numéro musical qui réunira Metallica et Lady Gaga. Au fil des ans, ce type de rencontres improbables entre artistes provenant d'univers musicaux aux antipodes est devenu une spécialité des Grammy Awards. En voici cinq qui ont marqué l'histoire de cette prestigieuse remise de prix.

Eminem + Elton John en 2001

Photo d'archives

Voilà une association qui était hautement improbable étant donné qu'à l'époque, la communauté gaie accusait Eminem de tenir des propos homophobes dans ses chansons. Mais pour Elton John, qui avait dévoilé son homosexualité dans les années 1970, ces remarques définissaient plutôt le personnage de Slim Shady que s'était créé le rappeur de Detroit. Il n'a donc pas hésité à chanter Stan avec lui. Les deux stars ont même conclu la performance en tombant dans les bras l'un de l'autre. Depuis, ils sont de grands amis.

Foo Fighters + Deadmau5 en 2012

Photo d'archives

A priori, tout oppose le rock gorgé de testostérone des Foo et l'électronique dansante et raffinée du DJ canadien. Mais aux Grammy, on le répète, tous les styles peuvent se marier. C'était quand même amusant de voir Dave Grohl chanter Rope devant un parterre de fans coiffés des oreilles de souris de Deadmau5.

Jay Z + Linkin Park + Paul McCartney en 2006

Photo d'archives

Ce n'était pas la première fois que Macca faisait équipe avec des stars d’une ou deux générations plus jeunes que lui. Une décennie plus tôt, il avait rejoint sur scène un duo «rapcore» formé de Jay Z et Linkin Park pour entonner un classique des Beatles, Yesterday.

Kendrick Lamar + Imagine Dragons en 2014

Photo d'archives

C'était le bal en blanc sur scène lors de cette rencontre d'une rare intensité entre Lamar, alors en pleine ascension, et le groupe derrière le succès Radioactive, que toutes les stations de radio jouaient à profusion.

Rihanna + Kanye West + Paul McCartney en 2015

Photo d'archives

La réunion des trois artistes avait pris naissance en studio quand ils avaient enregistré le simple FourFiveSeconds. Pour les Grammy, les inviter ensuite à jouer la chanson en direct relevait de l'évidence. Étonnamment dépouillé, ce numéro a été l’un des faits marquants de la cérémonie 2015.