/news/society
Navigation

ALÉNA : les Canadiens plus favorables qu’avant

Canada drapeau
Photo Shutterstock

Coup d'oeil sur cet article

Les Canadiens se montrent plus favorables à l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) qu’il y a huit mois, indique un sondage de l’Institut Angus Reid publié lundi.

Il y a maintenant plus de quatre Canadiens sur 10, soit 44 %, qui estiment que l’entente commerciale a bénéficié à leur pays, alors qu’ils n’étaient que 25 % à le croire en juin dernier.

La proportion des Canadiens souhaitant une renégociation de l’accord commercial a baissé; elle est maintenant de 24 %, comparativement à 34 % l’an dernier.

Angus Reid constate que l’opinion publique canadienne est «plus enthousiaste de façon notable» à l’endroit de l’ALÉNA, maintenant que le nouveau président américain Donald Trump menace de modifier «radicalement» l’accord commercial nord-américain.

Face à la nouvelle situation, les Canadiens croient majoritairement, dans une proportion de 56 %, que l’ALÉNA fera l’objet d’une renégociation inévitable.

Seulement une personne sur dix au pays croit que cette renégociation sera favorable au Canada, alors que 35 % des répondants estiment au contraire que l’issue des pourparlers sera défavorable aux intérêts canadiens.

Le sondage en ligne a été réalisé du 6 au 9 février 2017 auprès d’un échantillon représentatif de 1508 Canadiens adultes membres du Angus Reid Forum.