/finance/news
Navigation

REÉR : Moins d’un Canadien sur cinq devrait cotiser cette année

Bloc argent dollars canadiens monnaie
Photo Archives / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Selon un sondage, 17 % des Canadiens ont cotisé ou ont l’intention de cotiser à un REÉR avant la date limite du 1er mars 2017.

Les résultats du sondage réalisé pour H&R Block indiquent par ailleurs que 65 % des Canadiens comprennent la différence entre un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) et un régime enregistré d’épargne-retraite (REÉR), ainsi que l’incidence de chacun d’eux sur leur déclaration de revenus.

Ce sont les Québécois (70 %) qui comprennent le mieux les différences entre les REÉR et les CELI relativement à l’incidence de ces régimes sur leur déclaration de revenus de 2016.

«Je suis heureuse de constater que le degré de compréhension à l’égard des REÉR et des CELI a augmenté, mais le nombre de Canadiens qui cotisent à l’un de ces régimes, ou aux deux, demeure trop bas», a déclaré Lisa Gittens, spécialiste de l’impôt à H&R Block Canada.

«Chaque année, les Canadiens devraient, dans la mesure du possible, essayer de tirer avantage des REÉR et des CELI pour atteindre leurs objectifs financiers et, grâce à des cotisations à un REÉR, obtenir le remboursement maximal. Il faut épargner maintenant et pour l’avenir», a ajouté Mme Gittens.

Dans son communiqué, H&R Block avance une explication quant au taux de cotisation au REÉR et au CELI.

«La faible croissance économique, pendant plusieurs années successives, s’est traduite par la stagnation des revenus au Canada au cours des quelques dernières années. Selon les données publiées par Statistique Canada, 2016 s’annonçait comme une année où la rémunération des travailleurs canadiens, ajustée en fonction de l’inflation, ne connaîtrait aucune augmentation. Par conséquent, estime H&R Block, sans augmentation de salaire, il est difficile de cotiser davantage, voire de cotiser tout court, à un REÉR ou à un CELI.»

Le sondage en ligne a été mené les 27 et 28 janvier 2017 auprès de 1521 adultes canadiens sélectionnés au hasard et qui sont membres du Forum Angus Reid.