/finance/news
Navigation

La planification de la retraite doit s’étendre sur 30 ans

Bloc argent retraite financière retraités finances
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Les baby-boomers canadiens de 55 ans ou plus ne planifient pas en fonction d’une retraite qui peut durer 30 ans, avance un sondage RBC.

Les trois principales préoccupations des baby-boomers de 55 ans et plus sont liées à la longévité, c’est-à-dire maintenir leur niveau de vie, avoir suffisamment d’épargne et couvrir le coût des soins de santé. Cependant, seulement 33 % d’entre eux ont l’intention de rajuster leurs plans pour se préparer au fait que la retraite durera peut-être trois décennies.

«Une retraite de 30 ans devrait être un merveilleux cadeau qui vous permet de faire ce que vous voulez pendant plus longtemps, mais vous devez vous y préparer», a déclaré Yasmin Musani, directrice générale, Stratégie, Clientèle des retraités, RBC.

«Si vous êtes dans la cinquantaine et que vous n'avez pas envisagé toutes vos options de retraite, y compris les éventuels rajustements à faire, il n'est pas trop tard pour planifier comment tirer le maximum de toutes vos années de retraite», a-t-elle ajouté.

Le sondage RBC sur l’autonomie financière à la retraite indique que près de la moitié (46 %) des Canadiens de 55 ans ou plus estiment être «un peu en retard ou encore bien loin» par rapport à ce qu'ils avaient prévu en matière d'épargne-retraite.

Le sondage en ligne a été effectué par Ipsos du 25 au 30 novembre 2016 auprès de 2 033 Canadiens de 18 ans ou plus.