/news/currentevents
Navigation

Attentat à la mosquée: de nouveaux moyens pour prévenir la peur chez les touristes

Attentat à la mosquée: de nouveaux moyens pour prévenir la peur chez les touristes
Photo d'archives, Jean-François Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

L’Office du tourisme précise son intervention auprès de touristes qui voudraient annuler leur voyage à Québec après la tuerie survenue à la mosquée, en envoyant de nouvelles lignes directrices à ses membres pour tenter de désamorcer le climat de peur qui règne au sein de la communauté musulmane.

Deux jours après la publication de l’article «La communauté musulmane encore effrayée» par Le Journal, les commerçants, restaurateurs et hôteliers membres de l’Office du tourisme de Québec ont ainsi reçu de nouveaux exemples de réponses à donner à d’éventuels touristes craintifs. L’Office avait également procédé ainsi quelques jours après l’attentat, en faisant parvenir un modèle de lettre, en anglais et en français, ainsi que quelques lignes directrices destinées aux touristes.

Dans la note envoyée mercredi, on peut notamment lire que «la communauté musulmane est rassurée par tous les témoignages de sympathies reçus par les Québécois» et qu’à «court terme, la population est rassurée». L’Office mentionne également qu’elle est «à travailler avec les leaders de la communauté musulmane pour rétablir des relations saines, conviviales et pérennes».

En mode veille

Le directeur de l’Office du tourisme de Québec, André Roy précise toutefois que ces nouvelles précisions ont été envoyées par «mesure préventive». «Nous sommes proactifs en ce sens et toujours en mode veille, je ne pense pas que mes membres en avaient vraiment de besoin, mais nous voulons nous assurer que nous avons tous le même discours», a-t-il mentionné.

M. Roy indique qu’aucune annulation n’a été signalée jusqu’à maintenant en lien avec l’attentat du 29 janvier dernier. «Il y en a eu quelques-unes comme chaque année, mais ce n’était pas nécessairement en lien avec les évènements, c’est très marginal», a-t-il souligné.