/sports/hockey
Navigation

L’Armada freine les Saguenéens

La série de victoires de l’équipe de Chicoutimi s’arrête à sept

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Les Saguenéens de Chicoutimi ont subi leur premier revers en huit rencontres, mercredi, au Centre Georges-Vézina. Dans la défaite de 6 à 4, face à l’Armada

de Blainville-Boisbriand, l’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, ne semblait pas apprécier les décisions des arbitres.

Yanick Jean était visiblement en désaccord avec quelques décisions prises par les officiels. «Il y a encore un but qui n’était pas bon et qu’ils ont donné!», a commenté le manitou des Bleus, en ­faisant mention du 3e but de l’Armada.

Malgré l’effort constant donné par sa troupe, l’entraîneur-chef semblait déçu d’une de ses lignes.

«Il y a une ligne qui nous a coûté beaucoup. Des joueurs qui ont joué comme sur un lac ce soir (mercredi)», a analysé Jean, en faisant référence au trio des frères Klima, qui ont tous deux fini la partie avec une fiche de -2.

Le match en bref

L’Armada a frappé tôt lors du premier engagement, lorsqu’en entrée de territoire, Alexander Katerinakis s’est défait de Kevin Klima et a eu tout le temps voulu pour décocher un tir précis, pour déjouer Julio Billia.

La chance a frappé les Saguenéens par la suite. Remettant la rondelle au filet, Julien Carignan a vu la rondelle dévier sur le patin d’un défenseur de l’Armada, pour finir sa course au fond du filet.

Nicolas Roy a donné l’avance à son équipe moins de deux minutes plus tard. En avantage numérique, le capitaine des Bleus s’est retrouvé seul devant le filet, et est parvenu à déjouer ­Samuel Montembeault.

Avec moins de 10 minutes de jouées, le cerbère de ­l’Armada s’est fait montrer la porte des douches, pour se faire remplacer par Francis Leclerc.

Il n’a fallu qu’une minute pour qu’Alexander Katerinakis et Nicolas Roy s’échangent leur deuxième filet du match, ce qui menait la marque à 3 à 3 après une période âprement disputée.

Deuxième période tranquille

La deuxième période s’est révélée plus calme en matière de buts, les deux équipes ayant fait scintiller la lumière rouge à une seule reprise. German ­Rubtsov et TJ Melançon ont réussi à faire bouger les cordages, ce qui amenait le pointage à 4 à 4.

Ne réussissant qu’à effectuer six tirs lors des deux derniers tiers, les Saguenéens n’ont pas réussi à compter d’autre but, laissant la victoire à l’Armada.

L’Armada sera de retour à son domicile de Boisbriand samedi, alors qu’elle ­recevra la visite des Olympiques de ­Gatineau à compter de 16 h.