/news/society
Navigation

Mariage de rêve pour des Haïtiens

Des Québécoises veulent fournir des robes aux épouses

robe de marié haiti
Photo courtoisie Une des organisatrices, Julie Dallaire, a déjà trouvé deux robes de mariage pour des Haïtiennes. Il lui en manque donc huit en vue des noces qui auront lieu l’automne prochain.

Coup d'oeil sur cet article

Deux résidentes de la Rive-Nord de Montréal veulent faire vivre une soirée de rêve à dix couples d’Haïtiens en organisant leur mariage.

Julie Dallaire, de Laval, et Fabie Valery, de Repentigny, sont à la recherche de dix robes de mariée et d’alliances afin d’organiser une cérémonie et une soirée où 10 couples de Lascahobas en Haïti pourront se marier.

«Ces femmes pauvres défileront en robe de mariage. Pour la première fois, elles seront­­ en valeur et pas au jardin. Pour la première fois, elles seront prises en photo. Les gens se déplaceront pour elles. Ils mangeront un gâteau et participeront à une cérémonie pour elles. Ça aussi, ça contribue à aider des gens», a dit Fabie Valery, qui travaille au sein de Ephraim Orphan Project pour aider son pays d’origine.

10 robes recherchées

Par manque de moyens dans ce pays, les organisatrices demandent de l’aide à la population québécoise pour trouver de belles robes blanches. «C’est la tradition dans mon pays de se marier en blanc ou en crème avec des couronnes et voiles. Le blanc est symbole de pureté, c’est la culture. En Haïti, les familles sont très religieuses et si on peut les aider à se sentir mieux dans leur âme en leur permettant de se marier, c’est bien», souligne Mme Valery.

Les magasins Village des Valeurs de Terrebonne et Laval s’impliquent également dans le projet et fournissent déjà les complets pour les hommes. C’est d’ailleurs en passant par cette entreprise que Julie Dallaire et Fabie Valery se sont unies pour trouver des robes.

«J’ai trouvé le projet super le fun et différent. C’était un beau défi. Moi-même, je n’ai pas eu un mariage avec une robe blanche. J’aurais adoré ça. Je comprends ces femmes qui sont toutes moins nanties que moi et qui ont, elles aussi, de beaux rêves de mariage blanc», confie Mme Dallaire, qui fait de l’aide humanitaire au moyen de sa fondation Muses Canada.

Soirée inoubliable

Le club social Muses Canada va d’ailleurs procéder à une collecte de fonds pour assurer une célébration complète et réussie. Décorations, nourriture abondante, coupe du gâteau, musique et danse sont au programme. Le 13 mars prochain, Fabie Valery se rendra en Haïti pour rencontrer les couples et déterminer les détails de l’événement qui aura lieu en octobre ou novembre 2017.

Afin de réaliser cette grande journée pour les dix couples haïtiens, les personnes intéressées à fournir des robes de taille moyenne ou grande peuvent écrire à l’adresse suivante: juliedallaire77@hotmail.com. Actuellement, deux robes ont été trouvées.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.