/news/currentevents
Navigation

Mohamed Labidi a de la compassion pour Bissonnette

Mohamed Labidi
Photo d'archives, Stevens LeBlanc Mohamed Labidi

Coup d'oeil sur cet article

Le vice-président du Centre culturel islamique, Mohamed Labidi, s’était déplacé au palais de justice de Québec afin d’assister à la comparution d'Alexandre Bissonnette, soupçonné d’être l’auteur de la tuerie à la mosquée de Sainte-Foy.

«On a de la compassion pour lui», a dit M. Labidi aux médias dans le corridor du palais de justice en soulignant la jeunesse du présumé tueur.

«On a confiance dans le système de justice québécoise. Il faut que ce soit un exemple pour d’autres crimes», a-t-il ajouté.

Encore ébranlé par cet attentat qui a coûté la vie à six hommes, M. Labidi compte suivre de près les procédures judiciaires.

«On représente une communauté. Ce sont nos frères. C’est un devoir», a-t-il dit la voix étranglée.

Deuil pas fini

«Je considère que mon deuil n’est pas encore fini. Chaque fois, il faut que je me retienne pour être à la hauteur», a-t-il mentionné avec beaucoup d’émotions.

Il a précisé que malgré l’attaque, la fréquentation à la grande mosquée n’a pas diminué, au contraire.

«La bonne nouvelle, c’est que la mosquée est de plus en plus remplie», a-t-il souligné.

Parmi les cinq hommes blessés, Mohamed Labidi, a mentionné qu’un est toujours dans le coma, dans un état critique.

Alexandre Bissonnette, 27 ans, est accusé de six meurtres et cinq tentatives de meurtre.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions