/misc
Navigation

Le «vrai» Canadien ou une illusion?

Coup d'oeil sur cet article

NEW YORK | Question: le Canadien qu’on a vu sur la glace du Madison Square Garden est-il celui qu’on reverra régulièrement d’ici la fin de la saison, ou est-ce plutôt un mirage l’espace d’un soir?

Si c’est la première option qui est la bonne, tant mieux. Ça voudra dire que l’équipe est sur la bonne voie.

C’était toute une commande que de battre les hommes d’Alain Vigneault chez eux.

Surtout avec un gardien en grande forme comme Henrik Lundqvist l’est actuellement.

Le Canadien a livré un excellent match. Il n’a pas volé ses deux points qui lui permettent de conserver la tête du classement dans sa section.

Souhaitons que son excellente ­performance ne soit pas qu’une passade.

On verra bien dès demain avec la visite des Islanders au Centre Bell, puis samedi avec le match contre les Leafs à Toronto.

Bergevin bougera-t-il ?

Par contre, si c’est la deuxième option qui est la bonne, ça ne regardera pas bien pour les «Glorieux», avec les Sénateurs, les ­Panthers, les Bruins et les Maple Leafs qui leur collent aux fesses.

Dans ce cas, Marc Bergevin n’aura d’autre choix que de faire du magasinage pour améliorer son équipe s’il espère entrer en séries et y faire un bout de chemin.

La fiche de l’équipe – qui était de 13-1-1 à la mi-novembre – est passée à 19-19-7 depuis. Pas de quoi écrire à sa mère. C’est une des pires de la ligue.

L’avance du Canadien au sommet de la section Atlantique, qui semblait si confortable à un moment donné, a fondu comme neige au soleil.

Claude Julien a beau être un des meilleurs entraîneurs de la Ligue nationale, il n’arrêtera pas une seule rondelle et il ne marquera pas un seul but d’ici la fin de la saison.

C’est donc à souhaiter que le Canadien colle une couple d’autres matchs comme celui d’hier à New York. À ce moment-là, il y aura lieu d’être optimistes.

On saura aussi assez vite si Bergevin croit que son équipe est repartie pour de bon, ou s’il pense qu’il lui manque quelques ­morceaux de robot pour finir la saison.

La date limite pour les transactions étant 1er mars, il n’a plus qu’une semaine pour s’assurer que cette victoire n’est pas qu’une illusion...