/news/currentevents
Navigation

Poursuite contre une congrégation religieuse

Toute personne qui possède de l’information sur Jean-Paul Lachance peut la transmettre à son service de police.
Photo Capture d’écran Toute personne qui possède de l’information sur Jean-Paul Lachance peut la transmettre à son service de police.

Coup d'oeil sur cet article

Un homme de Québec intente une poursuite de 380 000 $ contre une congrégation religieuse, car il soutient ne pas avoir pu obtenir justice contre son présumé agresseur qui s'est suicidé.

En février 2014, six jours après avoir été accusé d’attentat à la pudeur et de grossière indécence à l’égard de quatre jeunes garçons, Jean-Paul Lachance, un missionnaire laïc, s’enlevait la vie à l’Institut séculier Pie X situé sur le boulevard Louis XIV à Québec.

À l’époque, l’homme de 58 ans faisait face à neuf chefs d’accusation contre quatre victimes qui étaient âgées, au moment des crimes allégués, de six et sept ans.

À la suite de ce décès, l'homme, qui est l'une des victimes, a demandé une «séance de médiation» à la congrégation, ce qui lui a été refusé.

D'agressé à agresseur

Le poursuivant a été trouvé coupable d'attouchement sexuel sur un garçon de dix ans et n'en peut plus de «vivre avec ses traumatismes d'enfance». Il soutient dans sa poursuite qu'il s'en prend à la congrégation qui a embauché Jean-Paul Lachance puisque, selon les prétentions de la poursuite, elle ne «pouvait ignorer les tendances à la pédophilie» de l'homme.

Depuis sa tendre enfance, la victime dit souffrir «d'angoisse, d'anxiété élevée, d'humeur instable et il est irritable, il a des désordres de la pensée, d'immaturité, une faible estime de lui, des troubles paniques, des troubles du sommeil et il a eu pendant de nombreuses années des idées suicidaires et morbides». 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.