/news/transports
Navigation

Le trafic routier s’est aggravé à l’ouest

Le Journal a appris ce que le ministre Lessard tarde à rendre public

Pont de Quebec, Quebec, 10 decembre 2016. PASCAL HUOT/JOURNAL DE QUEBEC/AGENCE QMI
Photo d’archives, Pascal Huot Les données sur l’état de la circulation à Québec et Lévis compilées par le ministère des Transports à la demande de Laurent Lessard indiquent que le trafic est demeuré relativement stable de 2011 à 2015, sauf dans les secteurs ouest des deux rives.

Coup d'oeil sur cet article

C’est à l’ouest et nulle part ailleurs que le trafic routier s’est aggravé à Québec et Lévis, indiquent les données que le ministre des Transports, Laurent Lessard, tarde à rendre publiques.

Selon les informations obtenues par Le Journal, la nouvelle mise à jour des chiffres sur le trafic réalisée par le ministère des Transports (MTQ) révèle que les débits sur le réseau routier sont demeurés «relativement stables» depuis 2011, «sauf pour les secteurs ouest des deux rives».

Le portrait serait donc demeuré pratiquement inchangé depuis la dernière enquête Origine-Destination sur les déplacements de personnes réalisée en 2011, à la différence que l’étalement urbain aurait provoqué une augmentation du trafic aux heures de pointe à l’ouest.

L’automne dernier, le maire Labeaume avait lui aussi observé que c’était à l’ouest que le trafic était plus problématique. C’est d’ailleurs ce qui l’avait motivé à proposer un 3e lien dans ce secteur, plutôt qu’à l’est.

Il avait notamment constaté que la capacité des deux ponts actuels était dépassée aux heures de pointe.

La plus récente compilation du MTQ rapporte pourtant que le débit sur le pont Pierre-Laporte a diminué de 1 % en 2015 comparativement à 2011.

Le document produit à la demande du ministre Lessard, dans la foulée du débat sur le 3e lien, a donc suscité énormément de questions après sa transmission aux maires de Québec et de Lévis, à la fin janvier.

Rencontre annulée

Régis Labeaume et Gilles Lehouillier devaient enfin obtenir des réponses, mercredi soir, lors d’une rencontre au sommet avec Laurent Lessard, mais le rendez-vous été annulé en fin d’après-midi par le bureau du ministre des Transports.

Il devait aussi être question de l’éventuel bureau de projet sur le troisième lien annoncé mardi par M. Lessard.

«On voulait bonifier l’ordre du jour», a expliqué son attaché de presse, Mathieu Gaudreault.

La rencontre a été reportée et devrait avoir lieu dès le retour des vacances parlementaires, dans la semaine du 13 mars.

Déçus, les maires de Québec et de Lévis ont tous deux réclamé que la rencontre ait lieu le plus rapidement possible.

— Avec la collaboration de Taïeb Moalla et Stéphanie Martin