/sports/hockey
Navigation

[VIDÉOS] Le père d'Anthony Beauvillier retient ses larmes devant les prouesses de fiston

[VIDÉOS] Le père d'Anthony Beauvillier retient ses larmes devant les prouesses de fiston
Capture d'écran/Twitter

Coup d'oeil sur cet article

Tout le clan Beauvillier était réuni jeudi au Centre Bell pour la visite des Islanders de New York, formation pour laquelle s'aligne le Québécois de seulement 19 ans, Anthony Beauvillier. 

Et le natif de Sorel n'a déçu ni ses proches, ni ses coéquipiers. C'est comme si la soirée avait été écrite pour que tout se déroule à la perfection pour Beauvillier.

Laissez-nous vous raconter.

Déjà, en fin d'après-midi jeudi, les Islanders mettaient la table à ce qui allait devenir une soirée inoubliable pour les Beauvillier. Sur Twitter, la formation publiait une vidéo dans laquelle Beauvillier expliquait l'importance de cette soirée pour lui, sa famille, ses proches et tout ce que représente jouer au Centre Bell pour un Québécois.

Les parents d'Anthony et toute sa famille et ses proches étaient fin prêts pour le duel Islanders-Canadien. 

Les Islanders avaient visiblement pensé à tout. Même à tirer la pipe du jeune Sorélois en le laissant faire quelques tours de patinoire tout seul «comme un coton».

Puis, le conte de fée a continué de s'écrire lorsque Beauvillier a inscrit le premier but du match alors qu'il n'y avait pas encore six minutes d'écoulée au cadran.

Il n'en fallait pas plus pour que la fierté d'un père remonte rapidement à la surface. Papa Beauvillier a essuyé quelques larmes dans les instants qui ont suivi le magnifique but réussi par fiston. 

Les Islanders l'ont finalement emporte 3 à 0 contre le Canadien et question de finir une soirée parfait en beauté, Beauvillier s'est vu décerner la première étoile de la partie.

Après la rencontre, Beauvillier n'a pas manqué de souligner l'importance du soutien que lui a prodigué sa famille tout au long de sa carrière. 

Et les coéquipiers de Beauvillier ainsi que son entraîneur-chef n'avait que de bons mots à son sujet après le match.

 Son coach, Doug Weight:

Visiblement, ce garçon a dû très bien dormir!

[VIDÉOS] Le père d'Anthony Beauvillier retient ses larmes devant les prouesses de fiston
Martin Chevalier / JdeM