/sports/others
Navigation

Les Carabins ont tout tenté

3 médailles et un record pour Sandrine Mainville et Katerine Savard

Sandrine Mainville a réussi un record USports au 50 m libre en signant un chrono de 24 s 39.
Photo Martin Alarie, Agence QMI Sandrine Mainville a réussi un record USports au 50 m libre en signant un chrono de 24 s 39.

Coup d'oeil sur cet article

SHERBROOKE | Les Olympiennes Katerine Savard et Sandrine Mainville ont chacune récolté trois médailles et établi un record de USports, mais ce ne fut pas suffisant pour les Carabins de l’Université de Montréal de réduire l’écart avec les Thunderbirds de UBC au sommet du classement cumulatif.

Lors de la première finale de la soirée, Savard a signé un temps de 23 s 66 au 50 m papillon pour remporter sa quatrième médaille d’or des nationaux et établir son quatrième record. Deuxième dans cette épreuve où les Bleus ont monopolisé le podium, Mainville a brisé le record USports en vertu d’un chrono de 24 s 39 au 50 m libre.

«J’avais battu le record canadien au championnat provincial au PEPS il y a deux semaines et je voulais améliorer mon temps», a raconté la médaillée olympique de Rio.

«C’est vraiment le fun qu’on ait réussi un doublé, moi et Ariane (sa sœur). Nous étions dans les corridors 4-5 et on s’est tapé dans la main en se souhaitant bonne chance sur le bloc de départ. Ce fut une bonne motivation à aller plus vite. Notre objectif est de réussir un doublé aux 50 m et 100 m libre. Le 100 m est ma meilleure course et je veux améliorer mon temps des provinciaux.»

Savard satisfaite

Présente dans trois épreuves, Savard était contente de sa soirée, elle qui compte six médailles en autant de courses, dont quatre d’or.

«Ce fut une soirée exigeante, mais j’ai réalisé mon meilleur temps au 400 m libre (4 min 07 s 28) en terminant en deuxième place et je n’ai raté mon record personnel que de 0,2 au 50 m papillon.

Relais

Les Carabins ont dû se virer de bord rapidement au relais féminin 4x200 m libre. Blessée à un coude deux courses plus tôt, Camille Bergeron-Miron a cédé sa place à Marie-Lou Lapointe qui a effectué le troisième relais, elle qui avait remporté le bronze au 50 m papillon.

«J’avais confiance en Marie-Lou et je n’étais pas stressée, a indiqué Sandrine. Ce sont des choses qui arrivent.» Les Carabins ont remporté l’argent derrière UBC qui a réussi un record USports.

Au total, quatre records USports ont été fracassés et une marque civile est aussi tombée au relais masculin 4 X 200 m. Les Thunderbirds ont réussi un chrono de 7 min 08 s 50.