/sports/hockey
Navigation

Premier gain en quatre matchs des Saguenéens

Chicoutimi vient à bout des puissants Cataractes de Shawinigan

Nicolas Roy, des Saguenéens, est toujours dangereux devant le filet adverse.
Photo Roger Gagnon, collaboration spéciale Nicolas Roy, des Saguenéens, est toujours dangereux devant le filet adverse.

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Les Saguenéens ont renoué avec le chemin de la victoire, mardi, au Centre Georges-Vézina. Après trois matchs sans avoir goûté à la victoire, les Bleus ont battu les Cataractes de Shawinigan par la marque de 4 à 3.

L’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, était satisfait de la performance de sa troupe. «Ce n’est pas les points au classement qui comptent, c’est la manière de faire. Si on fait copier-coller à des matchs comme ce soir, ça finit par bien faire», a affirmé le manitou des Bleus.

Dmitry Zhukenov a enfilé l’aiguille le premier lorsque, seul dans le coin, a sorti ses mains, déjouant ainsi les deux défenseurs et le gardien Mikhail Denisov.

Avec un peu plus d’une minute à faire au premier engagement, Olivier Galipeau a appuyé l’attaque et, du haut des cercles, a pris un bon tir des poignets pour doubler l’avance des siens.

Les Cataractes ont répliqué une vingtaine de secondes plus tard par l’entremise d’Alexis D’Aoust, menant ainsi la marque à 2-1.

Yanick Jean était content de la manière dont sa troupe a répondu à l’adversité suite à ce but. «Il s’agissait de continuer et de presser le pas. On n’a pas compté en avantage numérique, mais on a continué à travailler à cinq contre cinq à la place de baisser les bras», a-t-il mentionné.

Rubstov ferme les livres

Au milieu du deuxième tiers, dans une descente à deux contre un, Nicholas Welsh a effectué un tir du poignet d’une précision chirurgicale, déjouant ainsi Julio Billia. Assisté de Mathieu Olivier et de Gabriel Sylvestre, Welsh a ramené tout le monde à la case départ. Le vétéran des Cataractes a inscrit son deuxième filet moins de cinq minutes après.

Avec moins de deux minutes à faire au tiers médian, Antoine Marcoux a égalé la marque en s’emparant d’un retour de lancer directement devant le filet.

German Rubtsov a scellé l’issue du match en fin de troisième période. Profitant d’un revirement, l’espoir des Flyers de Philadelphie a enfilé son 17e filet de la saison.

De son côté, le portier des Saguenéens, Julio Billia, a mystifié les attaquants des Cats à plusieurs reprises, notamment en première période lorsqu’il a exécuté un arrêt clé du bout de la mitaine. Le cerbère a récidivé en deuxième période, sortant la jambière dans un déplacement gauche droite quasi-parfait.