/entertainment
Navigation

Et si l’autre était une âme sœur?

Et si l’autre était une âme sœur?
Photo courtoisie, Olivier Dion

Coup d'oeil sur cet article

Psychologue et spécialiste du couple et des problèmes amoureux, la Française Sabrina Philippe s’est inspirée en partie d’une grande histoire d’amour qu’elle a vécue pour écrire un roman explorant toute la question des âmes sœurs, Tu verras, les âmes se retrouvent toujours quelque part.

«Moi-même, j’ai vécu une histoire extraordinaire, déjà, et je me suis beaucoup interrogée sur ce que j’avais vécu, explique Sabrina Philippe en entrevue. Je suis professeur de psychologie et je n’ai pas trouvé de réponse dans la psychologie. J’ai cherché dans la psychanalyse, après j’ai élargi aux religions, puis à la spiritualité, et j’ai commencé à trouver des réponses un peu différentes.»

Elle a eu envie de transmettre, par un roman qui contient beaucoup de passages autobiographiques, quelque chose qui ne soit pas de l’ordre du psychologique uniquement, au sujet de ces amours dont certaines personnes ne se remettent pas. «Certaines personnes aiment tellement fort qu’elles n’arrivent plus ensuite à vivre, ou à vivre normalement.»

La question de l’âme sœur qu’elle évoque diffère de ce qu’on entend habituellement. «Si je n’ai pas écrit un livre didactique, qui serait plus doctoral sur le thème, c’est que je ne me sentais pas la légitimité de le faire sur un sujet où on devine, mais on ne sait pas. Aujourd’hui, qui peut vraiment affirmer ce qu’est l’âme ou l’âme sœur? C’est compliqué. C’est plus de l’ordre de la croyance», explique-t-elle.

«Mais pour moi, c’est une âme – c’est ce que j’ai écrit dans mon livre – peut-être issue de la même cellule ou peut-être de la même famille d’âme. Je ne sais pas. Mais en tous cas c’est quelqu’un que vous rencontrez au fil de vos vies terrestres et qui vient percuter cette vie pour la remettre dans le droit chemin, pour que votre mission de vie soit celle que vous devez effectuer.»

L’amour parfait ?

L’âme sœur n’est donc pas la concrétisation de l’amour parfait, la fusion totale. «C’est même tout le contraire! dit Sabrina. Cette fusion parfaite, elle détruit, aussi. Quand vous avez le sentiment d’avoir rencontré comme un double sur cette terre, qu’est-ce qu’il peut y avoir après? Et quand justement vous ne vous aimez pas toute une vie... J’ai vu beaucoup de personnes avoir leur vie démolie, avoir des maladies, avoir des dépressions, sans comprendre ce qui était vraiment arrivé.»

Ces gens – elle en a rencontré plusieurs en consultation – lui disent que leur psy a parlé de fixation pathologique. «Ça va bien plus loin. Souvent, ces personnes ont des manifestations assez extraordinaires de télépathie, de visions, et puis aussi une joie infinie d’avoir trouvé ce qu’elles cherchaient depuis toujours. Et une tristesse infinie de l’avoir perdu.»

Elle a croisé beaucoup de personnes qui n’ont jamais fait le deuil d’une histoire comme celle-là. «Parfois, c’est plus ou moins fort. Mais pour certains, c’est très fort.» Cet élan n’est pas toujours bien perçu par l’autre, qui prend peur.

« Transmettre une autre vision »

«J’ai la tête dans les étoiles, mais quand même les deux pieds sur Terre. On peut tout à fait comprendre que si vous commencez à avoir des visions, des pressentiments qui sont de l’ordre de la télépathie, que vous ne comprenez pas ce qui vous arrive, on peut comprendre que vous soyez dans la panique! C’est vraiment pour transmettre une autre vision que j’ai écrit ce livre.»

  • Sabrina Philippe est psychologue et enseignante en psychologie.
  • Elle est spécialiste du couple et des problématiques amoureuses et conseillère pour le site eDarling.