/sports/others
Navigation

Mont-Tremblant devient un haut lieu du polo sur neige

Quelques-uns des meilleurs joueurs de la planète étaient au rendez-vous

bloc polo sur neige
Photo courtoisie, J.F.Leclerc Brendon Stenzel s’apprête à frapper la balle sous le regard de ses rivaux Paul Knapp et Michael Husted.

Coup d'oeil sur cet article

MONT-TREMBLANT | Habituellement disputé sur un terrain gazonné d’une longueur de 300 mètres, le polo a pris des allures différentes au cours des derniers jours avec la présentation d’un championnat sur neige au Mont-Tremblant.

En effet, quelques-uns des meilleurs joueurs de polo du globe avaient rendez-vous jusqu’à hier à l’aéroport Gray Rocks pour la troisième classique du Mont-Tremblant qui se veut la compétition la plus importante du genre au Canada.

Un tournoi qui n’est pas passé inaperçu puisqu’environ 5000 personnes ont assisté aux matchs vendredi et hier.

Plusieurs d’entre elles ont découvert ce sport réservé à une élite. Un sport d’adresse qui a certaines similitudes avec le hockey.

En rose : Paul Knapp et en bleu : Elisabeth Fogarty.

photo Courtoisie JF Leclerc, Snow polo Tremblant
Photo courtoisie JF Leclerc
En rose : Paul Knapp et en bleu : Elisabeth Fogarty. photo Courtoisie JF Leclerc, Snow polo Tremblant

Montés sur leurs chevaux, les quatre joueurs des deux équipes font preuve de stratégie pour tenter de mettre une boule en plastique ou en bois dans le but adverse à l’aide d’un maillet à long manche.

Les meilleurs sur place

La troisième classique de Tremblant, qui a été initiée par Herbert Ratsch, Marc Perreault et Justin R. Forgarty, a regroupé 13 joueurs répartis dans quatre équipes.

De ce nombre, on notait la présence des Nacho Figueras d’Argentine, Paul Knapp des États-Unis, Olivier Girard de France et Luis Duggan d’Argentine, des joueurs de premier plan à l’échiquier international.

Mains gelées

Ignacio «Nacho» Figueras, joueur de polo figurant parmi les cinq meilleurs au monde, visage du parfum Polo Blue par Ralph Lauren et capitaine de l’équipe Polo Blue, visitait le Québec pour la première fois.

ignacio Figueras, Capitaine Polo Blue
Photo courtoisie J.F.Leclerc
ignacio Figueras, Capitaine Polo Blue

«Je suis content de venir participer à l’événement pour faire connaître le polo aux gens. En plus, le paysage est splendide. Le site ici est petit et ça permet aux spectateurs de vraiment faire partie de l’action.»

Si le célèbre champion venu d’Argentine se disait prêt à affronter le froid, il en a tout de même été victime puisqu’il a tardé à se présenter à la deuxième période du match de qualifications vendredi en raison d’engelures aux mains.

Événement convivial

Pour sa part, le joueur Olivier Girard, champion de polo en France, gardera un bon souvenir de son passage au Québec.

«Sur les événements classiques sur le gazon, la préparation compte énormément. Sur la neige, ça n’a rien à voir, qui gagne a moins d’importance. C’est plutôt un rassemblement hivernal convivial, on joue en équipe pour s’amuser», a-t-il imagé.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.