/news/currentevents
Navigation

Arrimage Québec coupable de fraudes fiscales

L’entreprise basée dans le Port de Québec condamné à près de 650 000$ d’amende

Coup d'oeil sur cet article

L’entreprise portuaire Arrimage Québec a plaidé coupable mercredi à des chefs d’accusation de fraude fiscale après avoir tenté d’éviter de verser au fisc plus de 3,8M$ sur cinq ans.

Les faits reprochés à l’entreprise de Québec par l’Agence du revenu du Canada se sont échelonnés de 2009 à 2014 selon un représentant de l’organisme gouvernemental. Arrimage Québec a choisi de plaider coupable au Palais de Justice de Montréal aux sept chefs d’accusation qui avaient été déposés le 12 janvier dernier.

L’entreprise faisait face à six chefs d’accusation de «déclaration fausse ou trompeuse» en plus d’un chef d’avoir «éludé ou tenté d’éluder l’observation de la loi ou le paiement d’un impôt». L’opérateur de terminaux maritimes, qui avait défrayé la manchette par le passé dans le dossier des poussières rouges, a été condamné à une amende de 648 516$.

Contactée par le Journal, la vice-présidente Affaires corporatives et communication d’Arrimage Québec a refusé de confirmer ou de commenter le plaidoyer de culpabilité de l’entreprise.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.