/sports/hockey
Navigation

Les Sags s’inclinent dans d’un guerre de tranchées

Chicoutimi perd 3-2 en prolongation face au Phoenix

SPO-LHJMQ  SAGUENÉENS VS PHOENIX
MARTIN ALARIE/AGENCE QMI Zachary Lavigne, des Saguenéens de Chicoutimi tente d’échapper à Evan MacKinnon, du Phoenix.

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Le Phoenix de Sherbrooke a arraché un point aux Saguenéens de Chicoutimi, jeudi soir, au Palais des Sports Léopold-Drolet. Dans la défaite de 3 à 2 en prolongation, le capitaine des Sags, Nicolas Roy, a inscrit deux buts, bon pour la deuxième étoile de la partie.

Les Bleus devront se passer des services du Russe German Rubtsov pour une période de deux semaines, lui qui s’est blessé au haut du corps. L’espoir des Flyers de Philadelphie n’a pas pris part à la rencontre.

L’approche en vue du match face au Phoenix était bonne, selon l’entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean. Les joueurs s’attendaient à un match serré, face à une équipe qui joue avec l’énergie du désespoir, en vue d’une place en séries.

«Ce n’est pas une question d’approche. Il y en a qui peuvent en apporter plus. Il n’y a que la ligne à Roy qui a compté. Il y en a qui ont contribué à la maison, il faut qu’ils se mettent à contribuer sur la route aussi», a analysé Jean, tout en mentionnant que certains joueurs ne l’impressionnent pas lors des matchs à l’étranger.

Le match en bref

Nicolas Roy a été le premier à faire scintiller la lumière rouge lorsque, posté dans son bureau devant le filet, le #55 a profité d’une cage laissée complètement libre par le gardien Brendan Cregan pour inscrire son 33e de la saison.

Le Phoenix a riposté de manière rapide par l’entremise de Kevin Gilbert, qui a effectué tout un jeu individuel. Nicolas Poulin a doublé l’avance des locaux avec environ une minute à faire au deuxième tiers.

Nicolas Roy n’a pas mis de temps à répliquer. Encore posté dans l’enclave, le capitaine des Bleus a profité d’un retour de lancer directement sur sa lame de bâton, pour égaler la marque.

Luke Green a joué les héros en prolongation, effectuant un boulet de canon du cercle droit, donnant ainsi la victoire au Phoenix.