/news/currentevents
Navigation

Une embardée se termine près de la chambre à coucher

La voiture a effectué plusieurs tonneaux avant de terminer sa course sur le terrain d’une résidence à Mirabel.
Photo Agence QMI, Alexandre Parent-Léveillé La voiture a effectué plusieurs tonneaux avant de terminer sa course sur le terrain d’une résidence à Mirabel.

Coup d'oeil sur cet article

Une famille de Mirabel a eu toute une frousse lorsqu’un chauffard a fait une spectaculaire embardée devant la fenêtre de leur chambre à coucher, samedi soir.

«J’ai entendu un grand bruit et, lorsque je suis sorti pour voir ce qui se passait, j’ai vu une auto à l’envers avec les trois occupants étendus devant chez moi», raconte Jean-Mathieu Chabot, encore sous le choc.

La scène s’est produite vers 22 h dans la rue Henri-Julien, alors que la famille dormait déjà.

Le conducteur du véhicule, dans la vingtaine, aurait dérapé et percuté un banc de neige avant de foncer sur un poteau d’arrêt.

L’impact a été si violent qu’un panneau de nom de rue a volé quelques mètres plus loin.

Devant leur chambre

Le véhicule aurait fait plusieurs tonneaux avant de finir sa course à l’envers devant la résidence de M. Chabot.

«S’il avait fait un tonneau de plus, il arrivait dans la fenêtre de notre chambre à coucher», confie M. Chabot.

Le père de famille est rapidement allé porter assistance aux trois jeunes pendant que sa conjointe téléphonait aux secours.

«Deux jeunes étaient conscients, alors on les a fait entrer dans la maison, le temps que les ambulanciers arrivent. L’autre était blessé plus gravement. Il y avait du sang et il était inconscient. Avec des voisins, on a apporté des couvertures pour le tenir au chaud», relate M. Chabot.

Plusieurs voisins peinent à croire que les trois jeunes s’en sortent en vie.

«Ils ont été chanceux. Lorsqu’on voit l’état de la voiture, c’est assez spectaculaire», souligne Patrick Jutras, qui habite dans cette rue résidentielle où la limite de vitesse est de 30 km.

Dans l’entrée de la famille Chabot, on retrouvait encore plusieurs débris de vitre et des effets personnels des blessés, dimanche.

La voiture de la famille, qui était stationnée dans l’entrée, a été endommagée.

Alcool et vitesse

Le conducteur a subi de graves blessures au bras. Il a été transporté à l’hôpital, mais sa vie n’est pas en danger.

Ses amis ont eux aussi été transportés dans un centre hospitalier pour des blessures mineures.

«Rien n’est écarté pour l’instant. On pourrait parler de conduite dangereuse, de consommation d’alcool et de vitesse extrême», indique l’agent Pierre Morell, du Service de police de Mirabel.

Les policiers de Mirabel ont passé plusieurs heures sur place pour reconstituer la scène.