/news/provincial
Navigation

Deuxième déversement d’eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent et la rivière Saint-Charles

Coup d'oeil sur cet article

Sept millions de litres d’eaux usées seront déversés dans le fleuve Saint-Laurent et dans la rivière Saint-Charles à Québec.

Il s’agit de la deuxième phase des travaux annoncés l’automne dernier et pour lesquels un premier déversement avait été effectué. En novembre, 135 millions de litres d’eaux usées avaient été rejetés dans le fleuve.

Cette mesure est nécessaire en raison de travaux de mise à niveau au poste de pompage de Limoilou qui débutent lundi. La Ville procédera à l’installation d’une vanne visant à préparer des travaux de plus grande envergure, ce qui exigera «la fermeture temporaire des ouvrages d’assainissement entraînant le déversement d’eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent et la rivière Saint-Charles. Ce sont sept millions de litres d’eaux usées non traitées qui seront déversés dans les différents cours d’eau, représentant moins de 0,01 % du volume moyen d’eaux usées traitées annuellement», informe la municipalité par voie de communiqué.

Des bris majeurs pourraient survenir si ces travaux ne sont pas réalisés, assure la Ville de Québec, et ceux-ci pourraient causer des déversements plus importants et le refoulement dans les résidences.

Le déversement se fera par temps sec et pendant les périodes à débit minimum d’eaux usées, souligne-t-on. Les villes de Québec et Lévis suivront la situation de près en faisant l’échantillonnage de l’eau à leurs prises d’eau respectives.