/news/politics
Navigation

Erin O’Toole, un catholique contre l’avortement, mais pour le mariage gai

Erin O'Toole est appuyé dans sa course à la direction du Parti conservateur par le député de Louis-Saint-Laurent, Gérard Deltell.
Photo Simon Clark Erin O'Toole est appuyé dans sa course à la direction du Parti conservateur par le député de Louis-Saint-Laurent, Gérard Deltell.

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | Le favori de Gérard Deltell dans la course à la direction du Parti conservateur du Canada, Erin O’Toole, ne cache pas son malaise avec l’avortement, parce qu'il est catholique, ce qui ne l’empêche pas d’être favorable au mariage gai.

«Personnellement, je suis catholique et j’ai une position personnelle. Comme la position catholique, je suis un peu inquiet avec l’avortement», a expliqué le candidat à la chefferie du PCC, lors d’un point de presse à Québec avec le député conservateur de Louis-Saint-Laurent, Gérard Deltell, qui l’appuie officiellement depuis vendredi dernier.

Erin O'Toole est appuyé dans sa course à la direction du Parti conservateur par le député de Louis-Saint-Laurent, Gérard Deltell.
Photo Simon Clark

Celui qui a été ministre des Anciens Combattants sous Stephen Harper considère toutefois qu’il s’agit d’un enjeu réglé au Canada et il n’a pas l’intention d’en relancer le débat.

Pour ce qui est du mariage entre conjoints de même sexe, «je suis en faveur», a indiqué par ailleurs l’élu conservateur de la circonscription de Durham, en Ontario.

«Je suis en accord avec le mariage gai, absolument, c’est une question de droit», a ajouté l’élu de 42 ans natif de Montréal.

Une question de droit

Questionné sur la cohérence de ses positions dans chacun de ces dossiers à l’égard de ses croyances catholiques, M. O’Toole a rétorqué qu’en tant qu’avocat de métier, il lui importe de respecter les droits accordés par les tribunaux.

Erin O'Toole est appuyé dans sa course à la direction du Parti conservateur par le député de Louis-Saint-Laurent, Gérard Deltell.
Photo Simon Clark

«Ces enjeux-là sont maintenant derrière nous, nous regardons en avant», a tenu à signaler M. Deltell, alors que se terminait le point de presse.

«Notre gouvernement, pendant 10 ans, a eu l’occasion de faire ce qu’il voulait, et notre gouvernement n’a jamais adopté quelque loi que ce soit concernant ces enjeux-là», a souligné M. Deltell, en rappelant les militants conservateurs se sont positionnés majoritairement en faveur de la reconnaissance du mariage gai, l’an dernier.

« Opération PME »

M. O’Toole a dévoilé lundi un premier élément de son plan de match économique: «Opération PME». Celui qui voudrait faire face à Justin Trudeau aux prochaines élections promet notamment de réduire les taxes des petites et moyennes entreprises à 9 % afin d’améliorer leur compétitivité. Il promet également de créer un bureau d’ombudsman dédié au règlement des litiges des PME avec l’impôt fédéral.

Erin O'Toole est appuyé dans sa course à la direction du Parti conservateur par le député de Louis-Saint-Laurent, Gérard Deltell.
Photo Simon Clark

«Nous sommes là pour redresser les finances publiques et redresser l’économie», a déclaré M. O’Toole.

Pour les conservateurs, les PME sont les véritables «créateurs de richesses», a fait valoir Gérard Deltell.