/news/currentevents
Navigation

Stationnements utilisés comme dépotoirs

Les conducteurs fautifs recherchés par la police

Depuis la mi-décembre, ce camion utilise des terrains de stationnement de 
commerces au croisement des autoroutes 13 et 40 comme véritables dépotoirs.
Photo courtoisie SPVM et SPAL Depuis la mi-décembre, ce camion utilise des terrains de stationnement de commerces au croisement des autoroutes 13 et 40 comme véritables dépotoirs.

Coup d'oeil sur cet article

Les policiers de Montréal et de Longueuil recherchent un ou des camionneurs qui ont utilisé le stationnement de plusieurs commerces pendant trois mois pour jeter des cargaisons de déchets.

«Les camions arrivent dans les stationnements lorsque les commerces ou entreprises­­ sont fermés», explique

Daniel Lacoursière, porte-parole du Service­­ de police de la Ville de Montréal.

Le camion a été capté par des caméras de surveillance en train de déverser le contenu de sa cargaison.

Celle-ci est composée essentiellement de déchets de chantiers de construction et de divers débris.

Le camion recherché est blanc, de marque «Inter». C’est un modèle 9400/9200, avec des lignes bleues sur le côté passager et un logo côté du conducteur. Lors des méfaits, le poids lourd traînait une remorque de type «Transbordeur» à deux essieux gris.

Le véhicule possède également une couchette munie de deux fenêtres de chaque côté.

Au total, 21 événements ont été répertoriés à Montréal, au croisement des autoroutes 13 et 40.

Dix méfaits ont aussi été rapportés sur la Rive-Sud, soit à Brossard, Boucherville et dans le Vieux-Longueuil.

Les déversements de ces cargaisons de débris de construction se sont produits entre le 14 décembre 2016 et le 20 février 2017.

Nettoyage coûteux

En agissant de la sorte, les suspects économisent sur les coûts liés au déchargement de leurs débris de construction dans un écocentre.

Ces dépôts sauvages s’avèrent toutefois coûteux pour les entreprises qui les retrouvent sur leur terrain. Le coût de nettoyage lié à chacun de ces méfaits est évalué entre 4000 $ et 18 000 $.

- Avec la collaboration de Maxime Deland, Agence QMI.


♦ Toute personne détenant de l’information en lien avec ces crimes est invitée à communiquer avec Info-Crime, au 514 393-1133.