/advertorial
Navigation

10 cas d'urgence pour aller voir un dentiste

Coup d'oeil sur cet article

On le sait, pour toutes urgences dentaires, il ne faut pas hésiter à contacter un dentiste. Mais il est parfois difficile de savoir quel problème est réellement une urgence. Principalement, il faut consulter si la douleur devient insupportable. Mais d’autres cas moins douloureux nécessitent aussi une visite immédiate. Voici donc 10 cas d'urgence pour aller voir un dentiste.

La rage de dents

Lorsque les antalgiques ne font aucun effet et que la douleur devient réellement insupportable, on parle de rage de dents. Dans ce cas, il est indispensable de consulter un dentiste pour stopper la douleur. En effet, outre le caractère très désagréable, une agression prolongée du nerf peut l’abîmer de manière irréversible. Calmer la douleur permet donc de préserver le nerf.

1.   L’abcès gingival

En cas d’abcès gingival particulièrement douloureux, une visite chez le dentiste s’impose aussi. Cette infection bactérienne se produit sur la gencive, autour de la dent. Elle peut être causée par un excès de tartre ou un aliment coincé entre la gencive et la dent. Pour vous soigner, le dentiste nettoiera simplement la zone touchée.

2.   L’abcès dentaire

Aussi appelée « abcès périapical », cette infection touche l’intérieur de la mâchoire et se produit quand le nerf de la dent meurt. Souvent, du pus peut même couler par la carie. Dans cette situation, consultez immédiatement votre dentiste, qui effectuera un traitement de canal ou une extraction de la dent.

3.   La dent fêlée

Si une de vos dents se fissure (suite à un accident ou sans raison apparente), vous devez réagir rapidement pour éviter une éventuelle infection. Rendez visite à votre dentiste, qui identifiera la cause si besoin et traitera le problème. En chemin, maintenez une compresse froide sur la zone douloureuse.

4.   La dent cassée

Si vous vous cassez une dent (suite à une chute ou un coup violent par exemple), vous devez immédiatement consulter votre dentiste. Si possible, récupérez également le morceau de dent cassée ; votre médecin pourra peut-être le recoller.

5.   La dent arrachée

Comme pour la dent cassée, si une de vos dents est arrachée, récupérez-la délicatement. Attention, ne touchez que l’émail, surtout pas la racine (particulièrement fragile). Plongez-la ensuite dans de l’eau stérile – à défaut, du lait peut convenir sur une courte durée – pour la protéger jusqu’à l’arrivée chez le dentiste. Si l’état de la dent le permet, votre médecin pourra peut-être la réimplanter.

6.   Les problèmes de bagues

Après la pose de boîtiers, il arrive que les bagues provoquent des douleurs sévères : agression des gencives, fils trop serrés, douleurs dans la mâchoire, etc. Par précaution, mieux vaut consulter sans délai. De la même façon, si une bague tombe, rendez rapidement visite à votre dentiste.

7.   La prothèse dentaire cassée

Une prothèse dentaire fracturée, voire cassée en plusieurs morceaux, devient inutile. Elle peut même être douloureuse et dangereuse. Pour limiter les risques, un dentier cassé doit donc être réparé en urgence par un dentiste.

8.   Les lésions graves des gencives

En cas de gingivite sévère ou de lésions importantes sur les gencives, il faut consulter rapidement un dentiste. Le but est d’éviter les infections, voire la propagation dans les dents et la mâchoire.

9.   Le corps étranger dans les dents

Si le cure-dents, la soie dentaire et le brossage ne suffisent pas à vous débarrasser d’un corps étranger logé dans vos dents ou vos gencives, il peut être nécessaire de consulter votre dentiste. Il le retirera proprement, pour éviter des infections.

Conclusion

Consultez donc votre dentiste en urgence en cas de douleurs sévères au niveau des gencives, des dents ou de la mâchoire. Faites de même si vous cassez ou perdez une dent, ou rencontrez des problèmes avec votre prothèse dentaire.